Le Cotonéaster : Un Arbuste Aux Baies Décoratives

Le cotonéaster : un arbuste aux baies décoratives

Le cotonéaster est un arbuste connu pour ses baies décoratives, dont les oiseaux sont friands. Très facile à cultiver, il est du plus bel effet dans les haies tout au long de l’année.

Présentation de cet arbuste

Le cotonéaster est un arbuste de la famille des Rosacées qui peut atteindre 3 m de haut. Cet arbuste, au feuillage caduc ou persistant selon les espèces, fleurit au mois de mai. Il produit de petites fleurs blanches ou rosées très mellifères qui attirent abeilles et papillons.

Mais son principal attrait réside dans ses baies rouges qui apparaissent en automne et restent en place durant tout l’hiver. Ces fruits très décoratifs font le bonheur des oiseaux.

Attention si vous avez des enfants car ces baies ne sont pas comestibles. Elles contiennent une substance toxique et leur ingestion en grande quantité peut provoquer des diarrhées et des vomissements.

Conseils de culture

Le cotonéaster accepte une exposition au soleil ou à mi-ombre et se contente d’un sol ordinaire, acide ou calcaire.

Il se plante de préférence à l’automne pour un meilleur enracinement. Mais il est également possible de planter au printemps les sujets achetés en conteneur. Dans ce cas, un arrosage plus régulier sera nécessaire au début. Il peut être multiplié par bouturage ou par marcottage.

Les cotonéasters demandent peu d’entretien et poussent sans problème dans toutes les régions de France. Il suffit de les arroser régulièrement les premières années suivant la plantation, en particulier en cas de forte chaleur estivale. Pour limiter l’évaporation en été, arrosez le soir et faites un paillage au pied de l’arbuste.

La taille s’effectue au début du printemps pour équilibrer la silhouette. Cet arbuste ne craint pas la taille et peut même être rabattu sévèrement si nécessaire.

Cet arbuste peut être touché par le feu bactérien. Dans ce cas, il faut supprimer le bois malade et le brûler pour protéger les arbres voisins.

Bon à savoir

Le cotonéaster s'utilise généralement en haie. Les variétés au port dressé comme Cotoneaster lacteus peuvent être cultivées en haie libre ou en haie taillée.

La variété Cotoneaster franchetii, qui est l’une des plus courantes dans les jardins, permet de former une haie de 2 à 3 m de hauteur.

Mais cet arbuste peut aussi constituer un excellent couvre-sol si l’on choisit une variété à port rampant comme Cotoneaster horizontalis, Cotoneaster microphylla ou Cotoneaster dammeri très tapissant.

Plus d'information :

Tag : cotonéaster, cotoneaster, taille cotoneaster, arbuste cotoneaster, arbuste à baies, arbuste décoratif, cotoneaster toxicité, cotoneaster horizontalis, cotoneaster franchetii, cotoneaster microphylla



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis