L'avocatier : Plantation Et Culture

L'avocatier : plantation et culture

Arbre originaire du Mexique, l'avocatier ne peut être cultivé en pleine terre que sous des climats doux. En revanche, il est facile et amusant de faire pousser un jeune plant à partir d'un noyau d'avocat. Cette initiation au jardinage ravira les enfants, à condition qu'ils soient patients.

Présentation de cet arbre

L'avocatier, dont le nom botanique est Persea americana, est un arbre fruitier de la famille des Lauracées. Originaire du Mexique et d'Amérique centrale, il est cultivé dans de nombreuses régions du globe (dont l'Espagne, le Maroc et la Corse) pour son fruit, l'avocat.

Cet arbre de taille moyenne peut atteindre 15 mètres de haut. Il se caractérise par une écorce grisâtre et crevassée et des feuilles simples, ovales et de couleur vert foncé. Fait original, les feuilles tombent tous les ans, mais après que l'arbre a déjà formé son nouveau feuillage annuel. L’arbre reste donc vert en permanence.

Il produit de petites fleurs et des fruits charnus contenant une seule graine centrale (le noyau).

Conseils de culture

L'avocatier est un arbre des forêts tropicales humides, qui ne peut en théorie être cultivé que sous des climats tropicaux ou subtropicaux. Pourtant, il n’est pas rare de voir des avocatiers âgés de plusieurs dizaines d'années produire des fruits dans le sud de la France, s’ils sont plantés dans une zone abritée.

Cet arbre apprécie une exposition ensoleillée, chaude et à l’abri du vent et un sol léger et bien drainé. Hors des zones tropicales, il est nécessaire de protéger les jeunes plants du froid par un épais paillis au sol et un voile d'hivernage.

A noter : en France, il est difficile de réunir les conditions optimales pour que les avocatiers produisent des fruits. Cet arbre ne fructifie qu’au bout de 8 à 10 ans. En revanche, il est facile de faire pousser un jeune avocatier en pot à partir d’un simple noyau d'avocat.

Conseils de plantation

Il existe deux méthodes pour faire pousser un avocatier en pot. Dans les deux cas, utilisez de préférence le noyau d’un avocat bio (cela vous garantit que le fruit n’a pas été irradié) et nettoyez-le à l’eau claire avant de le planter.

Vous pouvez :
- soit planter directement le noyau aux deux tiers de sa hauteur dans un terreau classique
- soit faire germer le noyau en l’immergeant partiellement dans de l'eau.

La seconde méthode a pour avantage de permettre d'observer l’apparition des racines, pour la plus grande joie des enfants. Il faut changer l’eau tous les 2 jours. Quand les racines mesurent 1 ou 2 cm, vous pouvez replanter le noyau dans un pot rempli de terreau, en veillant à laisser dépasser la moitié supérieure du noyau au-dessus de la surface.

Quelle que soit la méthode choisie, arrosez régulièrement car le terreau doit rester toujours humide jusqu’à l’apparition des premières pousses. Par la suite, plus votre avocatier grandira et moins il aura besoin d’eau.

Plus d'information :

Tag : avocatier, un avocatier, faire un avocatier, faire pousser avocatier, planter avocatier, planter un avocatier, avocatier en pot, culture avocatier, plantation avocatier, faire pousser un noyau d'avocat , noyau, avocatier, Arbre, terreau, avocat, Eau, fruits, France, avocatiers, feuilles, racines, fruit, Mexique, Amérique centrale, nom botanique, jardinage, Vent, paillis, voile, hivernage, eau claire, climats, climats tropicaux, forêts tropicales humides, Espagne, Maroc, Corse, Lauracées, famille, arbre fruitier, fleurs, Persea americana, graine, écorce,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)