Les Jeunes Et La Politique En France En 5 Questions

Les jeunes et la politique en France en 5 questions

A quelques semaines du premier tour de l'élection présidentielle, plusieurs sondages se sont penchés sur les jeunes et la politique en France. Se sentent-ils concernés par la politique et s'intéressent-ils à la campagne ? Quels thèmes les préoccupent le plus ? Quel candidat leur est le plus sympathique ? Nous allons tenter de répondre à ces questions en croisant les résultats de plusieurs enquêtes.

1- S'intéressent-ils à la politique ?

Une étude OpinionWay réalisée en ligne du 15 au 17 mars 2017 auprès d'un échantillon représentatif de 1188 jeunes âgés de 18 à 30 ans pour le journal 20 Minutes a révélé un désintérêt inquiétant des jeunes pour la politique.

Selon cette enquête, un jeune sur cinq déclare qu'il n'en a "plus rien à faire de la politique". Ce chiffre grimpe à un jeune sur quatre (26%) dans le Sud-Ouest de la France et dans les petites communes comptant entre 2.000 et 20.000 habitants.

Plusieurs raisons expliqueraient ce phénomène, notamment la déconnexion des politiques avec le quotidien des électeurs, les affaires qui rythment la campagne présidentielle et surtout l'idée que "les hommes politiques ne peuvent pas changer les choses".

Ce constat alarmant doit cependant être nuancé car, selon l'étude "Parole aux Jeunes" menée par Diplomeo auprès de 2684 lycéens et de 3056 étudiants, la campagne est très suivie par les jeunes.

Même si 53% des lycéens et 50% des étudiants affirment ne pas trouver la campagne présidentielle intéressante, ils sont une grande majorité à la suivre (82% des lycéens et 87% des étudiants).

Certains s'informent tous les jours (22% des lycéens et 29% des étudiants) ou plusieurs fois par semaine (48% des lycéens et 52% des étudiants).

Une troisième enquête réalisée par des étudiants de SUP'DE COM auprès de 1068 jeunes de 18 à 25 ans indique que la jeune génération suit la campagne par divers moyens (ils ont coché plusieurs réponses possibles à cette question) :
=> à la télévision : 78,6% des personnes interrogées
=> sur les réseaux sociaux : 72,7%
=> par la lecture des programmes : 54,3%
=> dans la presse : 53,3%

2- Iront-ils voter ?

Comme pour la question précédente, la réponse à cette interrogation cruciale est plus ou moins préoccupante selon les enquêtes.

D'après l'étude OpinionWay citée plus haut, l'abstention et le vote blanc des jeunes devraient être élevés : 34% des jeunes ont choisi de ne soutenir aucun candidat.

Le jour du scrutin, ils opteront pour diverses stratégies comme le vote blanc (20%), le vote nul (2%) ou l'abstention (12%).

Dans le dernier cas, cette abstention exprimera un manque de confiance dans la politique plutôt qu'un désintérêt total pour le sujet.

Selon l'enquête Diplomeo, la jeune génération accorde une confiance très limitée aux personnalités politiques.

A l'affirmation "Je fais confiance aux femmes et aux hommes politiques", ils ont répondu :
=> totalement : 1,3%
=> plutôt : 5,8%
=> moyen : 57,9%
=> sûrement pas : 35%

Pourtant, toujours selon l'enquête de Diplomeo, 79% des lycéens en âge de voter se déplaceront pour mettre un bulletin dans l'urne et 80% des étudiants feront de même. Reste à savoir si les intentions affichées seront suivies par les faits et par une véritable mobilisation de la jeunesse...

3- Ont-ils choisi leur candidat ?

Comme leurs aînés, les jeunes semblent très indécis à l'approche de cette élection présidentielle 2017.

L'étude "Parole aux Jeunes" menée par Diplomeo auprès des lycéens et des étudiants va dans le même sens que les sondages nationaux.

Selon cette enquête, 24% des lycéens en âge de voter et 25% des étudiants ne savent pas encore quel bulletin ils mettront dans l'urne.

Ce sont les idées défendues par les candidats qui feront sans doute pencher la balance...

En effet, ils déclarent dans l'enquête menée par Sup'de Com être sensibles au programme idéologique (à 63,7%), devant la personnalité et le charisme (16,4%), la communication (10,5%) ou l'expérience politique (8%).

4- Quels thèmes les préoccupent ?

L'enquête réalisée par les étudiants de Sup' de Com s'est également penchée sur les sujets qui intéressent les jeunes et qui les concernent le plus.

Selon cette étude, les jeunes se sentent avant tout concernés par les thèmes :
Economie (29.4%)
Chômage (14.9%)
Sécurité (13.2%)
Écologie (10.3%)
Racisme (6.6%)
Logement (6.5%)
Parité (5.4%)
Impôts (4.2%)
Europe (4.1%)
Immigration (4.1%)
Retraites (1.2%)

5- Ont-ils un candidat favori ?

Selon l'étude "Parole aux jeunes" de Diplomeo, les lycéens comme les étudiants plébiscitent Emmanuel Macron au premier tour.

Ce candidat est crédité de 18% d'intentions de vote chez les lycéens en âge de voter et de 21% chez les étudiants.

Du côté du vote lycéen, Marine Le Pen est deuxième avec 17% des intentions de vote. Chez les étudiants, c'est Jean-Luc Mélenchon qui arrive à la deuxième place avec 17%.

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait contre tous ses adversaires (Hamon, Le Pen et Fillon). François Fillon ne l'emporterait que contre Marine Le Pen. Benoît Hamon gagnerait contre François Fillon et Marine Le Pen, mais perdrait contre Emmanuel Macron.

En plus de ces intentions de vote, Emmanuel Macron bénéficie d'un certain capital sympathie auprès des jeunes : 22% des étudiants et 22% des lycéens le considèrent comme le candidat le plus sympathique de cette élection.

Il est aussi considéré par les lycéens comme le candidat abordant le mieux les thèmes liés à la jeunesse (15%).

Plus d'information :

Tag : politique, les jeunes et la politique, jeunes et politique, les jeunes et la présidentielle, sondage présidentielle jeunes, élection présidentielle, sondage, abstention, vote blanc, intentions de vote



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis