La Biodynamie

La biodynamie est une méthode de production agricole qui respecte les sols et les rythmes de la nature. Cette méthode, qui partage certains principes avec l’agriculture biologique, suscite actuellement un regain d’intérêt et a donné naissance à deux labels permettant de reconnaître les produits certifiés "biodynamiques".

Présentation

L'agriculture biodynamique ou biodynamie est une méthode agricole fondée par Rudolf Steiner en 1924.
Il s’agit d’une méthode empirique qui a ensuite été développée et expérimentée par les agriculteurs et qui présente certains aspects ésotériques en relation avec les conceptions philosophiques de son fondateur.
Cette méthode a des performances comparables à celles de l'agriculture biologique et a donné lieu à la création de deux labels : le label Demeter et le label Biodyn (pour les domaines agricoles en reconversion).
Elle a notamment pour objectifs le maintien et l'enrichissement de la diversité des espèces végétales et animales domestiques et sauvages.

Origines de cette méthode

Rudolf Steiner, un scientifique et philosophe autrichien, a jeté les bases de cette méthode en 1924, à la demande d'agriculteurs préoccupés par l'état de dégénérescence de certaines productions agricoles.
Il a présenté les principes de la biodynamie au cours de huit conférences données à Koberwitz, en Silésie (dans la Pologne actuelle).
Il y a proposé une approche globale de l'agriculture incluant le respect des sols et de la biodiversité ainsi que l’influence des astres.

Principes communs avec l’agriculture biologique

La biodynamie est née d’une remise en cause de l'agriculture industrielle, en particulier de l'utilisation généralisée d'engrais chimiques et de produits phytosanitaires comme les pesticides nocifs à la vie des sols, aux nappes phréatiques, à la faune et à la flore environnante (insectes, oiseaux, petits mammifères).
Comme l'agriculture biologique, elle vise à obtenir des plantes saines et un rendement optimal sans épuiser les sols par une exploitation trop intensive.
Les sols sont fertilisés au moyen de compost et l'emploi d'engrais solubles et de pesticides est proscrit.

Techniques utilisées

L’une des bases de la biodynamie est l'emploi d’un compost pour la fertilisation du sol. Le compostage est réalisé à partir de fumier, de déchets végétaux et de terre.
L'agriculture biodynamique utilise aussi, comme l'agriculture biologique, la technique des plantes compagnes, c'est-à-dire des plantes qui se renforcent mutuellement.
Pour lutter contre les parasites, elle emploie des substances exclusivement naturelles : infusions, décoctions, purins ou préparations à base de plantes diverses, ainsi que des substances minérales comme la chaux en poudre ou la poudre d'algues calcifiées.

Particularités

La spécificité de l'agriculture biodynamique réside principalement dans l'usage de produits auxiliaires ou "préparations", désignées par un numéro allant de 500 à 508.
Il s’agit de six préparations à ajouter au compost et de deux préparations à pulvériser sur les cultures.
Ces préparations sont élaborées à partir de quartz ou de plantes médicinales (achillée millefeuille, camomille, ortie, écorce de chêne, pissenlit et valériane) selon les indications données par Rudolf Steiner lui-même.

Par ailleurs, la biodynamie est souvent qualifiée d’ésotérique car elle accorde une grande importance aux rythmes dans la nature, tels que les rythmes lunaires, les rythmes circadiens et les rythmes saisonniers.
Les agriculteurs utilisent un calendrier des semis pour connaître les périodes les plus favorables pour les semis, les plantations, les récoltes et les traitements au moyen des préparations.

Applications

L’agriculture biodynamique, qui recherche en priorité la qualité des productions, s’applique à divers domaines tels que la production de semences, l'élevage, l'apiculture ou la viticulture.
Les principes de la biodynamie sont notamment utilisés dans la production de certains grands crus de Bordeaux.
En 2004, 2.700 fermes pratiquaient ce type d'agriculture dans le monde, sur environ 92.000 hectares de terres cultivées.
En France, on estime qu’il existe 175 fermes certifiées Demeter et près de 400 fermes qui travaillent totalement ou partiellement selon les méthodes biodynamiques.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis