Culture : Le Nouveau Label Capitale Française De La Culture En 5 Questions

Culture : le nouveau label Capitale française de la culture en 5 questionsImage ©Ministère de la Culture

Le ministère de la Culture a annoncé le 8 octobre 2020 la création du label Capitale française de la culture. Ce nouveau label, qui s’inscrit dans la lignée des Capitales européennes de la culture, va permettre de développer la visibilité et l’attractivité touristique d’une ville moyenne en France, en finançant un projet culturel d’envergure. Explications.

1- De quoi s'agit-il ?

Le label Capitale française de la culture s’adresse aux communes ou groupements de communes de 20.000 à 200.000 habitants.

Il est piloté et financé par le ministère de la Culture avec le soutien de la Caisse des Dépôts et mis en œuvre par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais (Rmn-GP).

Ce nouveau label sera attribué tous les deux ans à compter de 2021 à une ville remarquable par son soutien à la création, sa valorisation du patrimoine, sa transmission artistique et culturelle, la mobilisation de ses habitants et l'implication des artistes et des acteurs culturels du territoire.

Le projet culturel retenu bénéficiera d'une dotation d'1 million d'euros.

2- Pourquoi ce nouveau label ?

Le label Capitale française de la culture va permettre de distinguer un projet ambitieux, structurant et innovant centré sur l'art et la culture, développé par une ville moyenne ou un groupement de communes de 20.000 à 200.000 habitants.

L’objectif de ce label est d’encourager et de soutenir les collectivités qui font le choix de la culture pour dynamiser ou revitaliser leur territoire.

Dans la lignée des Capitales européennes de la culture qui sont porteuses de grands succès artistiques, culturels et touristiques pour les villes hôtes, cette distinction vise aussi à renforcer le dynamisme culturel et l'attractivité touristique des territoires labellisés.

La culture constitue l'une des premières motivations d’un séjour en France pour les touristes français et internationaux. Les projets culturels d'envergure peuvent créer un réel engouement pour une destination et favoriser l'accès du plus grand nombre à la culture, tout en dynamisant l’économie locale.

Devenir "capitale française de la culture" doit ainsi permettre aux villes moyennes :

=> de mettre en valeur leur patrimoine

=> d’attirer des visiteurs, qu’il s’agisse de touristes français ou internationaux

=> de dynamiser l’activité économique du territoire.

Pour le ministère de la Culture, soutenir une telle initiative tous les deux ans serait aussi un moyen de venir en aide au secteur de la culture durement touché par la crise sanitaire et économique.

3- Quels sont les critères d'attribution ?

Un décret paru au Journal officiel le 8 octobre 2020 précise les caractéristiques et la procédure d'attribution de ce nouveau label.

Les villes qui souhaitent se porter candidates au titre de Capitale française de la culture ont jusqu’au 31 décembre 2020 pour déposer leur dossier sur le site dédié www.capitale-culture.fr (lien ci-dessous).

Chaque candidature doit reposer sur un projet culturel mettant en valeur la richesse et la diversité du territoire, le but du label étant de mettre en lumière des projets qui s'inscrivent dans une politique culturelle de long terme.

En pratique, les candidatures doivent présenter un projet culturel couvrant l'intégralité de l'année pour laquelle le label est décerné.

Les candidatures seront évaluées selon les 8 critères suivants :
=> le caractère innovant du projet
=> la transmission artistique et culturelle
=> la participation des habitants
=> le rayonnement et la coopération internationale
=> l’accessibilité à l’égard des personnes en situation de handicap
=> la solidarité territoriale
=> la capacité de mise en œuvre
=> l’inscription du projet dans la durée.

4- Qui attribue ce label ?

Le label Capitale française de la culture est attribué pour une durée d'un an par un jury de sélection renouvelé à chaque édition.

Le jury est composé de sept personnalités qualifiées nommées par le ministère de la Culture.

Il comprend :
=> deux représentants des professionnels du monde culturel (un artiste et un responsable d'institution culturelle)
=> deux spécialistes ou acteurs du développement culturel des collectivités et/ou du tourisme culturel
=> un organisateur d'événements nationaux ou internationaux
=> un spécialiste des politiques publiques culturelles
=> un représentant d'association, fondation, mouvement ou réseau nationaux dans les champs de l'éducation populaire et de la solidarité.

La première Capitale sera désignée en mars 2021 pour une première édition en 2022.

Le 31 mars au plus tard, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot annoncera le nom de la ville lauréate pour l’année 2022.

L’attribution du label s’accompagnera d’un financement d’un million d’euros.

A noter : la ville lauréate devra établir un bilan et un rapport d'évaluation des résultats de son année en tant que Capitale française de la culture. Ces documents seront publiés sur la plateforme.

5- Ce type de label existe-t-il à l'étranger ?

L’Union européenne désigne chaque année deux villes de pays membres Capitales européennes de la culture.

Cela permet de renforcer la visibilité de ces destinations à l’international et de financer des travaux d’aménagement dans ces villes.

En 2020, les capitales européennes de la culture sont Rijeka en Croatie et Galway en Irlande.

En Grande-Bretagne, le ministère de la Culture désigne une City of culture tous les quatre ans.

Plus d'information :

Visitez le site : https://capitale-culture.fr/

Tag : Capitale française de la culture, capitale française de la culture, label capitale française de la culture, label touristique france, label culturel france, projet culturel, financer un projet culturel , culture, française, Capitales européennes, édition, français, communes, France, 8 octobre, groupements de communes, éducation populaire, 31 mars, Roselyne Bachelot, Union européenne, International, Rijeka, Croatie, Galway, Irlande, association, politiques publiques, tourisme culturel, MIS, crise sanitaire, Journal Officiel, 31 décembre, lumière, Accessibilite, Handicap, Le jury, artiste, Grande-Bretagne,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis