Photos HDR
 

Grasse

Grasse

La ville de Grasse, dans les Alpes-Maritimes, possède de multiples attraits. Elle est non seulement connue comme la capitale mondiale du parfum, mais est aussi la capitale de la Provence orientale. Elle a été récompensée de deux fleurs au Concours des villes et villages fleuris et a été promue Ville d'Art et d'Histoire.

Histoire de la ville

Grasse est une ville majeure du moyen-pays azuréen, dont le site témoigne de plusieurs siècles d’histoire.

Les premières traces d’occupation humaine dans la région datent du néolithique et on y a retrouvé des vestiges tels que des dolmens, des tombes, des tumuli, et des "bories".
Dans l’Antiquité, les Ligures, les Phéniciens, les Carthaginois, les Grecs et surtout les Romains s’y sont installés.

Les ruelles étroites et sombres du centre ville rassemblent des habitations anciennes des XVII ème siècle et XVIII ème siècles, qui cohabitent avec des villas et hôtels particuliers du XIX ème siècle.
En effet, cette ville azuréenne a été appréciée pour sa qualité de vie, ses paysages et son climat dès le XIX ème siècle et de riches étrangers y ont construit de magnifiques villas.
La Princesse Pauline y séjourna en 1811 et donna son nom à un jardin.

La capitale du parfum

C’est au cours du XIX ème siècle que la ville a connu une véritable ère de prospérité, en devenant la capitale mondiale des parfums.
Dans cette période de Révolution industrielle, de grandes usines y ont été construites et le tourisme a commencé à se développer.
Au cours du XX ème siècle, Grasse a conservé sa réputation touristique tandis que l’industrie du Parfum se transformait et se modernisait.

Histoire des parfumeries grassoises

Au Moyen Âge, Grasse était spécialisée dans le tannage du cuir et avait acquis une réputation de grande qualité dans ce domaine.
C’est Molinard, un tanneur de la ville, qui eut l’idée de créer des gants en cuir parfumé, pour supprimer l’odeur désagréable de cette matière.
Il en offrit une paire à Catherine de Médicis et ce produit connut un grand succès à la Cour et dans toute la haute société, assurant la renommée mondiale de la ville.

A cause des taxes sur le cuir et de la concurrence de Nice, l’industrie du cuir déclina à Grasse et fut remplacée par celle du parfum, exploitant les senteurs rares de la région.
Le myrte, le jasmin, la rose, la fleur d'oranger sauvage, le Mimosa et la Lavande sont au cœur de la parfumerie grassoise.

Visiter la ville

Voici une liste non exhaustive de quelques sites incontournables de la ville.
- La cathédrale romane est une ancienne église transformée en cathédrale en 1244, lors du transfert de l'évêché d'Antibes à Grasse.
Elle a pour saint patron Honorat d'Arles (Saint Honorat) et présente une nef du XIII ème siècle.
Elle expose de nombreux tableaux, dont trois magnifiques Rubens, un Fragonard, un Charles Nègre, un Gaillard et un Sébastien Bourdon, ainsi que quatre statues de Baillet.

- L’Hôtel de Ville est l'ancien palais épiscopal et comporte l’ancienne chapelle privée des évêques de Grasse (XII ème siècle), aujourd'hui transformée en salle des mariages.

- Les parfumeries, notamment Fragonard, Galimard et Molinard, proposent des visites guidées gratuites expliquant les procédés de fabrication du parfum.

- Le Musée Fragonard expose treize toiles du peintre. Il présente aussi les répliques de quatre tableaux que Fragonard a peints pour la comtesse du Barry.

- Le Musée d'Art et d'Histoire de Provence retrace l'histoire de la ville et de sa région.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.grasse-riviera.com/

Tag : Grasse, tourisme Grasse, visiter Grasse, parfum Grasse

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis