Le Mimosa

Ces fleurs jaune d'or sont annonciatrices du printemps : en bouton ou parfois même en fleurs dès le mois de décembre, le mimosa illumine les débuts d'année de sa longue floraison parfumée. Cet arbre cher au cœur des Azuréens a inspiré une phrase de Marcel Pagnol : "Les grands-mères, c'est comme le mimosa : c'est doux et c'est frais, mais c'est fragile ..."

Présentation

Le mimosa (ou Acacia dealbata) fait partie des 1200 espèces d'acacias connues à travers le monde. Comme la plupart d’entre elles, il est originaire d'Australie. Il a été importé en Europe par les Anglais, au début du XIXème siècle.

Une floraison exceptionnelle

Le mimosa a de nombreux atouts : outre son Parfum reconnaissable entre tous, ses pompons jaunes font de cet arbre une boule d'or qui attire le regard.

Il se distingue surtout par une longue floraison en plein hiver, au moment où les autres arbres ne sont pas encore fleuris.

La culture du mimosa

On ne cultive les mimosas en pleine terre que dans le Midi et sur le littoral atlantique, car ils aiment la chaleur, le soleil et un sol bien drainé, en particulier les sols sablonneux. Ils craignent les sols calcaires, les terres lourdes ou argileuses, le froid et le vent frais et sec.

Le mimosa pousse vite (de 30 à 60 cm par an) et peut atteindre 3 à 10 m de hauteur pour 2 à 4 m d'étalement. La rapidité de sa croissance et la facilité de sa culture en font un très bel arbre ou arbuste de plein air et une excellente plante de serre froide ou de véranda.

Vous pouvez tenter la culture de cet arbre sur votre balcon car il se plaît en bac. Choisissez une poterie de grande taille, et placez-le à l'abri sur votre terrasse ou votre balcon. Dans les régions où il gèle, vous pourrez ainsi le mettre facilement à l'abri.

Le mimosa sur la Côte d’Azur

C’est vers 1880 que le mimosa a fait son apparition sur les pentes de la Croix des Gardes, vraisemblablement introduit par l’un des hôtes hivernaux de Cannes comme le Duc de Vallombrosa, le Marquis de Morès ou Lord Brougham.

La Société d’Horticulture et d’Acclimatation contribue alors largement à sa promotion et il s'adapte particulièrement bien à son nouvel environnement.
Suivant l’exemple de Cannes, les mimosistes se multiplient dans la région, à Mandelieu, Pégomas, Tanneron ou La Roquette.

Des gares de Cannes et de Mandelieu, ses fleurs sont expédiées dans toutes les grandes villes de France et d’Europe. Aujourd’hui, de janvier à mars, 8 millions de bouquets sont envoyés dans le monde entier.

Le commerce du mimosa

Éphémère comme toutes les fleurs, le mimosa doit sa commercialisation à la technique du forçage.
Ce procédé consiste à le placer dans une pièce close en maintenant une température de 25° et une hydrométrie de 85, ce qui permet l'éclosion de la fleur. Sa conservation est assurée par l'ajout d'une poudre spéciale dite "Chrystal".

La Fête du Mimosa

Terre d'élection du mimosa, Mandelieu-La Napoule organise la Fête du Mimosa depuis 1931.

Cette année, la douzième édition se tient du 16 au 25 février 2007 et évoque la culture et l’histoire de cet arbre.

Le mimosa en parfumerie

Ne se contentant pas d'être un arbuste décoratif, le mimosa est aussi exploité pour ses essences, notamment dans les célèbres parfumeries de Grasse.

Il entre dans la composition de parfums renommés tels que Farnesiana de Caron, Byzance de Rochas et Amarige de Givenchy.

Plus d'information :

Tag : mimosa, mimosas, sorte d'accacia



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis