La Face Cachée Des Jeux Olympiques De Sotchi

La face cachée des Jeux Olympiques de Sotchi

Avec 2800 athlètes confinés ici pendant 15 jours. Le village olympique de Sotchi, est le lieu de tous les excès. Alcool, mal bouffe… cette promiscuité n’est pas toujours favorable à la compétition sportive. L’ambiance n’est tellement pas au travail, que le patineur américain Jeremy Abbott a quitté la résidence des athlètes, pour un hôtel voisin, afin de mieux se concentrer.

Excès alimentaires

Quand vous êtes un athlète à Sotchi vous bénéficiez de nombreux avantages. Comme notamment la possession de différents pass, qui permet à n’importe quelle heure de la journée de pouvoir boire un coca cola, ou manger gratuitement au Mac Donald’s du village olympique.

Si après tout ça, pendant la nuit, les sportifs on encore faim, des placards entier de gâteaux et autres sodas sont mis à leur disposition dans un snack lounge spécifique prés des chambres.

Pour éviter les dérives des années précédentes, des délégations ont interdit l’alcool. Il n’y a aucun bar au sein même du village olympique.

Excès relationnels

A Londres, 70 à 75 % des participants ont avoués faire des folies de leurs corps pendant ces 15 jours. Dans certaines délégations, des préservatifs ont été distribués en grand nombre.

L’application « Tinder », iphone et android à été mise en place pour faciliter et permettre les rencontres et les discussions en ligne, entre champions. Certains passent d’ailleurs plus de temps sur celle ci qu’à s’entrainer.

L’homosexualité elle, n’est pas forcément bien vue à Sotchi, l’application spécifique n’a pas fait long feu, elle a été immédiatement supprimée. Et les utilisateurs ont été menacés de poursuites pour propagande homosexuelle .

Plus d'information :

Tag : Village Olympique, Sotchi, excès, athlètes,dérives,alcool, mal bouffe, nourriture, délégations, application,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis