Canal +, La Première Chaîne Cryptée En France

Canal +, la première chaîne cryptée en France

La première chaîne cryptée de France, créée en 1984, a révolutionné l’univers télévisuel français par sa liberté de ton et l’impertinence de ses animateurs. Nous vous proposons de retracer l’histoire de Canal + qui a imposé son style grâce à des émissions cultes comme Nulle Part Ailleurs et des personnalités comme Les Nuls et Antoine de Caunes.

Présentation

Canal + est une chaîne de Télévision privée, qui fut à sa création la Première chaîne cryptée en France.
Sa programmation est essentiellement axée sur la diffusion de films récents en exclusivité et des matches de football de Ligue 1.
Cependant, il s’agit aussi d’une chaîne semi-généraliste qui propose des magazines (90 minutes), des flashs d'information, des émissions jeunesse (Ça cartoon) et des émissions de divertissement en clair.
Elle offre également aux abonnés la diffusion anticipée de séries américaines comme 24 heures chrono ; Cold Case ; Desperate housewives ; Dexter ou encore The Shield.

Création de Canal +

André Rousselet a été le premier président de la chaîne Canal +.
Le projet initial, appelé "Canal 4", remonte à novembre 1982 mais l’antenne a été ouverte le 4 novembre 1984, douze ans après la création de la troisième chaîne.
La Première chaîne privée à péage française comptait alors 186.000 abonnés.
Elle misait déjà sur la multi-diffusion de films récents en exclusivité et sur la programmation de sports peu diffusés ailleurs (boxe, basket-ball) et de matches de football.

Histoire

Après des débuts difficiles, Canal + présente, fin 1985, un déficit est de 330 millions de francs pour un chiffre d'affaires de 558 millions.
La chaîne décide alors de renforcer les plages en clair qui lui servent de vitrines pour inciter les téléspectateurs à s'abonner.

Elle propose alors des divertissements comme "Coluche 1 Faux" animé par Coluche et des jeux : "La Maxitête", animée par Sophie Favier et "Tout s'achète" présenté par Fabrice.
Le ton et l’identité de la chaîne s’affirmeront ensuite avec la création d'émissions comme Zénith, Direct, Nulle part ailleurs et les Nuls.

En janvier 1987, Canal+ crée sa filiale de production, Canal+ Productions, qui deviendra StudioCanal, bientôt suivie de Canal+ Magazine, un mensuel papier pour les abonnés.

En 1990, la chaîne cryptée compte plus de 3 millions d'abonnés et dégage un bénéfice de 774 millions pour un chiffre d’affaires de 5,3 milliards de francs.

En novembre 1992, elle lance le bouquet par satellite CanalSatellite, Première étape de la construction du Groupe Canal +, l'un des plus grands et des plus puissants groupes audiovisuels d’Europe.

Personnalités et émissions cultes

La chaîne Canal + a bouleversé les habitudes de la Télévision française par son concept (chaîne à péage accessible par le réseau hertzien terrestre proposant la multi-diffusion de films récents) mais aussi par l’impertinence de ses émissions et son ton décalé.
Cette impertinence, propre à "l'esprit Canal" s’est notamment exprimée dans les émissions cultes de la chaîne comme Nulle Part Ailleurs et les Guignols de l'info (dont le succès ne s’est pas démenti).

Elle était aussi la particularité des personnalités phares de la chaîne à ses débuts : Antoine de Caunes et le quatuor Les Nuls, dont Jamel Debbouze et son Jamel comedy club sont les dignes successeurs.
Aujourd’hui, le plateau de la cultissime émission de Philippe Gildas accueille l’équipe de Michel Denisot pour l’émission Le grand journal diffusée en clair.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis