Les Orages : Présentation Et Caractéristiques

Les orages : présentation et caractéristiques

Les orages, qui s’accompagnent d’éclairs et de tonnerre, font partie des phénomènes atmosphériques les plus spectaculaires. Nous vous proposons de découvrir les mécanismes de cette perturbation atmosphérique.

Présentation

Les orages sont des perturbations atmosphériques associées à un type de nuage particulier : le cumulonimbus.

Ce nuage d'orage, reconnaissable à sa grande extension verticale et à sa forte densité, engendre des pluies fortes à diluviennes.

Par ailleurs, un orage peut s’accompagner de phénomènes violents : rafales de vent, décharges électriques qui se manifestent par des éclairs et des coups de tonnerre, chutes de grêle et, plus rarement, Vents rabattants ou tornades.

La formation des orages

Les nuages à l’origine des orages sont d’abord des cumulus qui grossissent et s’élèvent en altitude. Lorsque ces nuages gagnent de hautes altitudes, leurs gouttelettes les plus élevées se transforment en cristaux de glace et les cumulus se transforment en cumulonimbus.

Ces nuages d’orage, larges de 5 à 10 km, peuvent s'élever jusqu'à 15 km d'altitude sous nos latitudes.
A chaque seconde, un gros cumulonimbus peut absorber 8.800 tonnes de vapeur d'eau et renvoyer à la surface de la Terre 4.000 tonnes d'eau, sous forme de pluie, de neige ou de grêle.

Sous l’effet de violents mouvements d'air dans le cumulonimbus, le nuage se charge d’électricité. Des microdécharges se propagent et finissent par établir une liaison électrique entre le nuage et le sol : c’est le coup de foudre.

A noter : l'éclair est le résultat visible de l'échauffement de l'air sous l’effet de la foudre ; le tonnerre est le bruit émis par la vibration de l'air le long de cette décharge électrique.

Caractéristiques des orages

Les orages sont généralement des phénomènes de courte durée, qui se produisent pendant quelques dizaines de minutes à quelques heures.

Un orage peut être isolé ou organisé en ligne : on parle alors de "ligne de grains". Cette ligne se développe fréquemment à l'avant d'un front froid dans de l'air humide et instable.

Dans la plupart des régions de France, les phénomènes orageux sont plus fréquents durant les mois de juin, juillet et août. Dans le sud-est de la France, ils sont plus nombreux en septembre, voire en octobre et novembre pour la Corse.

Les signes annonciateurs de l'orage

Plusieurs signes permettent de reconnaître l’arrivée des orages :
• le ciel s'assombrit rapidement et se charge d’épais nuages
• le vent se renforce et tourne à la bourrasque (ces rafales précèdent souvent de fortes pluies)
• en montagne, des effluves lumineux à l'extrémité des objets pointus (feux Saint-Elme) ou des bourdonnements diffus indiquent l'imminence d'un coup de foudre.

Plus d'information :

Tag : orages, orage, signes orage, cumulonimbus, foudre, tonnerre, éclair, formation des orages, phénomènes orageux



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis