Les Premières Dames Dans Le Monde

Les premières dames dans le monde

Il y a quelques jours les Français ont appris la double vie du président de la République avec l’actrice et la productrice de cinéma Julie Gayet. Cette liaison secrète divise, car elle oppose le droit à l’information au respect de la vie privée. Qu’en-est il réellement de la place des premières dames dans le monde ?

Aucun statut particulier

Que ce soit Valérie Trierweiler ou Michelle Obama, les « first ladies », autrement dit les femmes des présidents, n’ont aucun statut officiel. Cela ne les empêche cependant pas, d’influencer de manière directe leurs conjoints.

Etant donné la forte médiatisation de la vie politique depuis quelques années, les conjointes ou femmes de présidents sont placées au devant de la scène publique, au niveau national mais aussi international.

Elles disposent la plupart du temps d’une équipe au sein de l’administration présidentielle, ce qui leur permet de mener des actions sociales dans l’ humanitaire, la santé ou encore l’éducation. Certaines premières dames participent à la prise de décision et n’hésitent pas à s’engager auprès de leur maris, tout en utilisant leur image.

La première dame de France

En France la première dame, c’est l’ épouse ou la compagne du chef de l’Etat, il n’y a aucune obligation de mariage. Depuis l’instauration de la Vème République en 1958, son rôle public est de plus en plus important.

Elle est souvent amenée à remplir une fonction de représentation. Elle doit accompagner le président dans les voyages et autres repas officiels.

La première dame dispose d’un bureau au sein de l’Elysée (actuellement le salon bleu) et d’un cabinet, composé de deux secrétaires, une chargée de mission et d’un assistant pour le chef de cabinet.

La première dame des USA

Aux USA, la première dame est l'hôtesse de la maison blanche, une épouse et aussi une mère de famille, ce qui donne un sentiment de proximité. La fonction de représentation qu’elle exerce dans les repas et les voyages officiels, est légitime uniquement par le mariage.

Aucune tâche particulière et aucun salaire ne sont prévu pour la femme du président. Au sein de la maison blanche, l’infrastructure est très réglementée.

La première dame exerce une influence politique en tant que conseillère du président. Elle permet de créer un lien, Michelle Obama est une icône, un symbole, elle est même plus populaire que Barak Obama lui même.

Les risques liés à leur implication

Si la communication est possible pour les premières dames, il n’en reste pas moins que celle-ci est limitée. Etant donné de leur notoriété et de l’importance de leur place sur le devant de la scène publique. Le peuple tout comme les médias scrutent leurs moindres faits et gestes. C’est pourquoi il arrive parfois que certaines gaffes soient rapportées.

Comme par exemple la réaction de Michelle Obama pendant la campagne présidentielle de 2008 : « pour la première fois de ma vie je suis fière de mon pays », ou encore le fameux tweet de Valérie Trieweiler qui soutenait Olivier Falorni, le concurrent direct de Ségolène Royale.


Même si certaines sont plus en avant et d’autres en retrait, chaque première dame est différente. Il est impossible d’établir une véritable tendance.

Plus d'information :

Tag : Valérie Trierweiler,Michelle Obama,femmes des présidents,scène publique,actions sociales, fonction de représentation, légitimité par le mariage,communication limitée,gaffes,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis