Le Radar : Histoire D'une Invention

Le radar : histoire d'une invention

Le radar est une invention qui a révolutionné les domaines de l’aviation et de la stratégie militaire au XXe siècle. Nous vous proposons de découvrir l’histoire de cette technologie aujourd’hui utilisée dans de nombreux domaines, du contrôle routier aux prévisions météo.

Présentation

Le radar est un système de détection qui utilise les ondes radio. Il permet de détecter divers objets et de déterminer leur distance et/ou leur vitesse grâce aux ondes réfléchies par la cible.

La position des objets est estimée grâce au temps de retour du signal tandis que leur vitesse est mesurée à partir du changement de fréquence du signal par effet Doppler.

Le nom de cette technologie vient de l'acronyme anglais : RAdio Detection And Ranging, qui signifie littéralement "détection et télémétrie radio".

Ce système est aujourd’hui employé dans de nombreux domaines : en météorologie, en astronautique ou encore pour le contrôle du trafic aérien et du trafic routier.

Les fondements de cette technologie

C’est Heinrich Rudolf Hertz qui a ouvert la voie à l’invention du radar en 1888, en démontrant que les ondes électromagnétiques sont réfléchies par les surfaces métalliques.

Le développement de la radio et de la TSF au début du XXe siècle a ensuite permis de mettre au point les antennes nécessaires à l'utilisation de la radiodétection.
En effet, les radars reposent sur un émetteur (qui envoie des ondes radio) et un récepteur (qui détecte les ondes réfléchies par la cible).

Les découvertes successives

Plusieurs inventeurs, scientifiques et ingénieurs ont contribué au développement du radar au début du XXe siècle.

En 1904, l'allemand Christian Hülsmeyer montre qu’il est possible de détecter la présence de bateaux dans un brouillard très dense à l’aide d’ondes radio.

Les expériences de détection avec des antennes radio se multiplient dans les années 1920 et 1930. En 1934, la France dépose un brevet sur un système de détection par ondes courtes : les premiers radars à ondes décimétriques équipent le cargo Oregon (en 1934) puis le paquebot Normandie (en 1935).

En 1935, un brevet déposé par l’anglais Robert Watson-Watt, qui est généralement considéré comme l’inventeur "officiel" du radar. Les Britanniques mettent alors en place le premier réseau de radars sous le nom de "Chain home".

Parallèlement, des recherches dans ce domaine sont également menées en Hongrie, en Allemagne et aux Etats-Unis. Des systèmes opérationnels ont ainsi pu être utilisés au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Le radar pendant la Seconde Guerre mondiale

Le radar fait partie des armes qui ont joué un rôle crucial dans le conflit. Dès 1937, les Allemands ont équipé leur marine, la Luftwaffe et l'Armée de terre de radars servant à corriger le tir.

Au cours de ce conflit, l'expérience concrète au combat a poussé les ingénieurs à apporter de nombreuses améliorations techniques à leur invention. C’est ainsi que les radars aéroportés ont été mis au point pour permettre les bombardements et la chasse de nuit.

L’expérience acquise par les opérateurs des radars pendant la guerre a également permis le développement de nouvelles applications.
En effet, ils avaient remarqué que l’écho des précipitations (pluie, neige) créait du bruit dans les images. Ce constat a donné naissance aux premières techniques de brouillage et aux radars météorologiques.

Les applications actuelles

L’utilisation du radar s’est aujourd’hui étendue à d’autres domaines que le domaine militaire. On l’utilise dans l’aviation civile, l'astrométrie, le contrôle maritime, la détection météorologique et le contrôle du trafic routier (détecteurs de vitesse sur les routes).

En météorologie, l’informatique permet désormais de traiter les données radars en temps réel et d’utiliser des algorithmes pour repérer les précipitations dangereuses (orages, pluie diluvienne, rafales) et prévoir leur déplacement.

Plus d'information :

Tag : radar, invention du radar, histoire du radar, radars, applications radar, principe du radar



Avis

  • très bonne présentation j'ai travaillé dans la maintenance radar pendant 15 ans, j'ai quitté le domaine en 1990 et ça me fait plaisir de suivre les évolutions.

    12 mai 2010

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis