Photos HDR
 

Le Savon De Marseille, Un Savon Naturel Aux Multiples Usages

Le savon de Marseille, un savon naturel aux multiples usages

Le savon de Marseille, qui fut longtemps utilisé comme un produit d’hygiène corporelle, peut aussi être employé en tant que nettoyant ménager ou pour le lavage du linge. Voici les secrets de fabrication du fameux pain de savon, qui retrouve une place d’honneur parmi nos produits d’hygiène pour ses propriétés hypoallergéniques et biodégradables.

Un nettoyant naturel

Le savon de Marseille est un Savon particulièrement efficace par son pouvoir nettoyant, qui a aussi pour avantage d’être 100 % biodégradable (du moins lorsque sa composition respecte la formule marseillaise "authentique").
Ce Savon est également hypoallergénique et peut donc être utilisé pour l’hygiène du corps et pour laver le linge des personnes allergiques et des bébés.

Il se décline désormais sous forme de paillettes de Savon de Marseille pour la lessive ou de Savon liquide.

Histoire du savon de Marseille

Ce produit est indissociable de l’histoire industrielle de la cité phocéenne.
Les premières manufactures de Savon se sont implantées à Marseille à partir du XII ème siècle.
La production industrielle s’y est développée à partir du XVII ème siècle, avec la création de la Première fabrique marseillaise par Georges Prunemoyr, en 1593.
La fabrication de ce Savon utilisait comme matière Première l'huile d'olive locale alliée à de la soude.

La formule de l’authentique Savon de Marseille, contenant 72 % d’acide gras, a été fixée par François Merklen en 1906.
Au début du XX ème siècle, la ville de Marseille compte 90 savonneries et cette industrie florissante connaît son apogée en 1913, avec une production de 180.000 tonnes de savon.

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la production commence à décliner et, après 1950, l'arrivée des détergents de synthèse sonne le glas du pain de savon.

Le retour en grâce du savon de Marseille

Le Savon de Marseille retrouve actuellement une image positive de naturel, de simplicité et de propreté "à l'ancienne".
C’est pourquoi les industriels multiplient les produits nettoyants et les lessives contenant du Savon de Marseille.

Cependant, on ne recense plus que quelques savonneries artisanales dans la région de Marseille.

Le savon artisanal

Un Savon de Marseille traditionnel se présente sous la forme d’un gros cube de 600 grammes, sur lequel sont gravés la mention "72% d’huile" et le nom de la savonnerie.
Le Savon artisanal de couleur marron-vert se compose d’huile d’olive, d’huile de coprah et d’huile de palme, tandis que le Savon de Marseille blanc est composé d’huile d’arachide, d’huile de coprah et d’huile de palme.

Le Savon artisanal ne contient ni Parfum ni colorant ni adjuvant de synthèse, ce qui le rend biodégradable à 100%, contrairement au Savon de Marseille industriel, qui contient des additifs (des colorants et des parfums).

Procédé de fabrication artisanale

La fabrication artisanale du Savon de Marseille prend trois semaines et comporte plusieurs étapes :
- l’empâtage : les matières grasses et la soude sont bouillies avec de l’eau pure et de l’eau salée dans des cuves
- la cuisson : la pâte obtenue est portée à ébullition et une seconde adjonction de soude transforme la totalité de la matière Grasse en savon
- le relargage : le mélange obtenu se divise en 2 couches (le Savon et la glycérine).
- les lavages : l’excès de soude est éliminé avec de l’eau salée
- la liquidation : après un temps de repos, la meilleure partie de la pâte de Savon (le "savon lisse") est envoyée au finissage.

Le finissage comporte 4 étapes : solidification, découpe, moulage des pains de Savon et emballage.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis