La Canette Fête Ses 80 Ans

La canette fête ses 80 ans

Pratiques, légères et recyclables, les canettes de bière ou de soda font aujourd'hui partie de notre quotidien. Mais saviez-vous que ce contenant a connu de nombreuses évolutions avant de prendre la forme que nous lui connaissons aujourd'hui ? A l'occasion des 80 ans de la canette, nous vous proposons de retracer l'histoire de cette ingénieuse boîte métallique.

D'où vient son nom ?

Aujourd'hui, au rayon des boissons, le mot canette évoque d'emblée une boîte métallique en aluminium ou en fer-blanc munie d'un anneau.

Mais cela n'a pas toujours été le cas puisque le terme de "canette" désignait à l'origine... une bouteille en verre dotée d'un bouchon en porcelaine ! De nos jours, les bouteilles présentant ce système de fermeture sont encore utilisées par la marque de bière Fischer et la limonade Lorina.

Ce mot correspondait aussi à une unité de mesure spécifique à la bière car ce type de contenant était essentiellement utilisé pour la bière et la limonade.

Quelle est son origine ?

L'ancêtre de la canette métallique est apparue en Allemagne dans les années 1930 : il s'agissait d'une boîte en acier en trois parties, ayant encore vaguement la forme d'une bouteille. Sa tête, conique, était fermée par un couvercle en forme de couronne.

Mais les canettes telles que nous les connaissons sont nées aux Etats-Unis en 1935. C'est l'American Can Company qui a commercialisé la première boîte à tête plate, bientôt suivie par ses concurrents. Cette nouveauté a été introduite en France à la Libération.

Il a ensuite fallu attendre 1959 pour que le brasseur américain Coors Brewing Company lance les boîtes en aluminium.

Les grandes étapes de son histoire

Les premières canettes étaient des boîtes rondes métalliques, assez semblables à des boîtes de conserve et dépourvues d'anneau d'ouverture. Il fallait les ouvrir avec un ouvre-boîtes spécial qui perçait deux trous dans leur couvercle : un petit pour libérer la pression et un plus grand pour boire ou verser la boisson dans un verre !

L'un des principaux problèmes rencontrés par les industriels a été de doter la canette d'un système d'ouverture pratique et sans danger.

En 1963, l'Américain Ernie Fraze invente le système d'ouverture facile qui consiste à tirer une languette de métal fermant la boîte. Dans les années 1970, les boissons américaines en boîte arrivent en force sur le marché français et sont baptisées "canettes" (alors qu'on les appelle can en anglais).

Jusque dans les années 1980, l'anneau se détachait lors de l'ouverture de la boîte et était généralement jeté n'importe où par les consommateurs. Pour remédier à ce problème, Daniel F. Cudzik, un employé de Reynolds Metals Company inventa le procédé Stay-On-Tab ("tout d'un bloc") et le fit breveter en juillet 1976.

Bon à savoir

De nos jours, près de 30% des bières vendues dans le monde sont conditionnées dans ces boites en aluminium.

Avec une moyenne de 76 canettes par habitant en 2014, la France est le premier consommateur en Europe.

Il faut dire que ce contenant présente de multiples avantages : il est solide, léger, compact et n'altère pas le goût des boissons. Contrairement à une bouteille en verre, une canette ne se brise pas, se transporte et s'entrepose plus facilement.

Fabriquée en acier et/ou en aluminium, elle est recyclable à 100% et à l'infini. Mais encore faut-il penser à faire le tri sélectif et à la jeter au bon endroit : en France, seules 57% de ces boîtes sont recyclées... et elles mettent entre 100 et 500 ans à disparaître dans la nature.

Plus d'information :

Tag : canette, canette boisson, canette soda, la canette, histoire de la canette, invention de la canette, ouverture canette, languette canette, canettes boisson, ouverture canettes



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis