L'ortie : Une Fibre Textile écologique

L'ortie : une fibre textile écologique

A l’heure où les vêtements écologiques fleurissent dans les grandes enseignes de prêt-à-porter, les fabricants de textiles remettent au goût du jour des fibres végétales telles que le lin, le chanvre mais aussi l’ortie. Cette plante, jadis utilisée pour fabriquer des cordages, offre une alternative intéressante au coton, dont la culture est très gourmande en eau.

Un usage ancien de l'ortie

Au Moyen Age, les fibres d'ortie étaient largement utilisées pour fabriquer des cordages, des fils et même des vêtements. Cet usage est attesté en Pologne, du XIIe siècle au XVIIe siècle, jusqu'au remplacement de l'ortie par le fil de soie.

Si le coton a supplanté la plupart des autres fibres textiles végétales dans le monde, en Himalaya, l’usage d’une ortie locale (Urtica parviflora) pour fabriquer des cordages, des tissus et du papier a perduré jusqu’à nos jours.

Un temps tombée en désuétude, l’ortie intéresse de nouveau l’industrie textile pour ses qualités écologiques. L'entreprise italienne Grado Zero Espace l'a notamment remise au goût du jour.

Une fibre textile aux multiples qualités

La tige de l'ortie est une fibre textile d’excellente qualité dont on fabriquait autrefois cordes et toiles. Elle est à la fois naturelle et biodégradable mais aussi légère et solide.

La fibre creuse de l'ortie présente des qualités très intéressantes en matière d'isolation thermique, grâce à sa capacité à emprisonner de l'air dans le tissu. Cette propriété naturelle peut être exploitée par les fabricants pour obtenir une étoffe isolante ou au contraire une étoffe estivale plus fraîche.

Par ailleurs, l'ortie est une alternative intéressante à la culture du coton ; c’est une plante vivace dont la culture ne nécessite aucun produit polluant.

Des vêtements plus écologiques

Aujourd'hui, il se vend 2 milliards de blue jeans par an ! Cette énorme demande en toile denim nécessite de cultiver en masse du coton, une plante très gourmande en eau. Il faut en effet 11.000 litres d’eau pour produire un seul kilo de coton…

Mais des alternatives existent. La marque néerlandaise Brennels, spécialisée dans les vêtements respectueux de l’environnement, propose entre autres des jeans écologiques à base de coton bio et d’ortie !

Cette marque possède ses propres plantations d’orties et utilise cette fibre, mélangée à du coton bio ou de la laine par exemple, pour fabriquer toute une gamme de vêtements (voir le lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.brennels.nl/francais.php

Tag : ortie, l'ortie, fibre ortie, textile ortie, tissu ortie, textile écologique, jean écologique, Brennels, vêtements écologiques, coton bio, fibres textiles écologiques



Avis

  • excellent!

    15 septembre 2011

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis