Comprendre La Réalité Augmentée En 5 Questions

Comprendre la réalité augmentée en 5 questions

La réalité augmentée, que l'on peut définir sommairement comme la superposition d'éléments virtuels et d'éléments réels, entre peu à peu dans nos vies. Le succès fulgurant et planétaire du jeu Pokémon Go qui utilise cette technologie en est un parfait exemple. Que vous soyez bluffé ou complètement déconcerté par la RA, les explications suivantes devraient vous aider à mieux comprendre cette innovation.

1- C'est quoi la RA ?

La réalité augmentée ou RA pour les intimes est une technologie qui permet de superposer des éléments virtuels (par exemple les créatures imaginaires du jeu Pokémon Go) sur des éléments réels (la vue de votre salon ou de la rue où vous marchez, captée par la caméra de votre smartphone).

On parle de réalité "augmentée" car cette technologie ajoute une dimension supplémentaire à la réalité à travers différents supports :
=> votre smartphone
=> une tablette tactile
=> des lunettes connectées

Dans l'avenir, on peut même imaginer que cette technologie passera, dans certains lieux, par des capteurs de mouvements et des vidéoprojecteurs intégrés dans le décor.

2- A quoi ça sert ?

La réalité augmentée a différents usages, parfois ludiques et parfois pratiques.

Cette "quatrième dimension" permet de superposer au monde réel :
=> des informations culturelles ou touristiques (par exemple sur les oeuvres dans un musée ou sur les monuments qui vous entourent dans une ville)
=> des éléments de jeu comme une balle virtuelle que les joueurs doivent se renvoyer.
=> des produits (maquillage, meubles) que l'on veut tester virtuellement sur soi ou chez soi avant de les acheter.

La RA a également des applications en médecine et en ingénierie où des lunettes connectées permettent une intervention à distance sur une machine ou un patient.

3- Quelles sont ses applications ?

Les applications de la réalité augmentée sont multiples. Il en existe déjà dans des domaines très divers et leur nombre devrait encore s'accroître dans les années à venir.

L'application Makeup Genius de L'Oréal utilise par exemple la RA pour permettre aux clientes d'essayer du maquillage ... virtuellement !

On se place devant un écran tactile pour faire des essais et l'on peut ensuite tourner la tête, regarder de tous les côtés et faire la moue comme devant un miroir : le maquillage virtuel continue à épouser les formes du visage même quand on bouge... On peut ainsi faire plusieurs essais sans perdre de temps avant de se maquiller vraiment.

Mais l'application qui a fait connaître la RA au grand public est bien sûr le jeu Pokémon Go le succès planétaire de l'été dernier !

Dans ce jeu, l'utilisation de cette technologie est purement ludique : c'est elle qui permet de faire apparaître de petites créatures à "attraper" au beau milieu de votre salon ou sur le chemin de l'école...

Si ces nouvelles technologies se développent souvent à travers les jeux vidéos, les applications de la RA sont beaucoup plus vastes. Dans le futur, on pourrait ainsi mettre au point des pare-brise en réalité augmentée pour assister le conducteur.

Les enseignes d'ameublement et de bricolage comme Ikea et Leroy Merlin s'intéressent aussi de près à cette technologie.

Elle pourrait en effet servir à mesurer les dimensions d'une pièce et à tester virtuellement de nouveaux meubles, en variant les modèles et les coloris et en regardant le résultat sous différents angles simplement avec sa tablette. Ce type de logiciel existe déjà aux Etats-Unis et est utilisé dans les grands magasins pour décider de l'emplacement d'un nouvel étalage.

Dans le secteur du tourisme aussi, les applications en RA se développent car elles sont bien plus vivantes et attrayantes qu'un guide touristique papier.

4- Quels sont les risques ?

Pour l'instant, la réalité augmentée a majoritairement des usages professionnels, mais elle pourrait rapidement s'étendre aux particuliers, ce qui n'est pas sans poser quelques problèmes...

Le jeu Pokémon Go a notamment montré que ce type de programme ne sait par faire la distinction entre espace public et espace privé.

De plus, les piétons qui marchent les yeux rivés à leur smartphone se mettent en danger à tel point que les urbanistes réfléchissent déjà à de nouveaux systèmes pour sécuriser les villes de demain, par exemple des loupiotes au sol pour signaler le passage des tramways.

Déjà avec Pokémon Go il y a eu des accidents, alors il faut rester vigilant et savoir interrompre le jeu quand le monde réel l'impose (par exemple, quand on se retrouve aux abords d'une base militaire ou d'une voie ferrée).

Enfin, il faut savoir que toutes les applications en RA sur nos smartphones ne sont pas "neutres" mais qu'elles dévoilent des pans entiers de notre vie privée, en filmant nos visages ou nos appartements et en géolocalisant nos déplacements. Or, ces informations pourraient être exploitées à des fins commerciales.

Le risque ? Que des publicités invasives se superposent partout et à tout moment sur le monde réel

5- Quelle différence avec la réalité virtuelle ?

Pour l'instant, la réalité augmentée passe surtout par les tablettes et les smartphones.

Il ne faut pas confondre cette technologie (qui mêle objets virtuels et monde réel) avec les casques de réalité virtuelle qui eux sont immersifs.

Cela signifie qu'ils vous transportent ailleurs, dans un autre lieu ou une autre époque, et qu'ils "trompent" beaucoup plus efficacement votre cerveau.

Ces casques sont d'ailleurs déconseillés au moins de 13 ans car ils diffusent une lumière bleue nocive pour les yeux (surtout chez les enfants) et pourraient avoir d'éventuelles conséquences neurologiques.

Plus d'information :

Tag : réalité augmentée, réalité augmentée définition, réalité augmentée applications, réalité augmentée application, réalité augmentée exemple, réalité augmentée pokemon go, réalité augmentée risques



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis