La Camomille : Comment La Cultiver Et La Récolter

La camomille : comment la cultiver et la récolter

La camomille, déjà connue dans l’Antiquité pour ses propriétés médicinales, est incontournable dans le jardin de l’herboriste amateur. Voici quelques conseils de culture et d’utilisation pour profiter de ses nombreuses vertus.

Présentation

La camomille romaine ou Chamaemelum nobile est une plante herbacée de la famille des Astéracées.
Elle pousse partout en Europe occidentale dans les sols secs et sablonneux jusqu'à 1000 mètres d'altitude.

Cette plante très utilisée en Phytothérapie est connue sous de nombreux noms tels que camomille noble, anthémis noble, anthémis odorante ou encore camomille d'Anjou (une région où elle est abondamment cultivée).

Conseils de culture

La camomille est une plante vivace bisanuelle à feuillage semi-persistant qui peut s'utiliser au jardin en massif, en pot, en jardinière, en rocaille ou en bordure.

Elle apprécie une terre ordinaire bien drainée et assez sablonneuse.
Cette plante ne demande pas d'entretien particulier, si ce n’est un arrosage régulier en pot. Cultivée en pleine terre, elle est moins gourmande en eau.

Elle est peu résistante aux gelées (jusqu’à -5°C). C’est pourquoi on recommande d’en pailler le pied dans les régions froides.
La camomille se taille en forme de boule à la sortie de l'hiver.

Quand doit-on la récolter ?

Bien que sa période de floraison s’étende de juin à septembre, la camomille doit être récoltée en juin-juillet, au début de la floraison.
Vous pouvez récolter ses fleurs à partir de la deuxième année.
Récoltez les fleurs à peine ouvertes et séchez-les au fur et à mesure dans un lieu sec et bien aéré.

Propriétés médicinales

La camomille était déjà connue des Egyptiens pour son efficacité contre la fièvre.
Dès l’Antiquité, Dioscoride et Galien en recommandaient l’usage contre les courbatures et les douleurs menstruelles.

La fleur de camomille romaine possède en effet des vertus stomachique, antispasmodique et analgésiques.

Vous pouvez notamment l'utiliser en tisane contre les troubles digestifs (digestion difficile), les règles douloureuses, la Migraine et l’insomnie.
En tisane, comptez environ 8 fleurs par tasse. Vous pouvez ajouter du tilleul et une cuiller de Miel à votre infusion si vous n’aimez pas son goût amer.

Plus d'information :

Tag : camomille, camomille romaine, tisane camomille, propriétés de la camomille, phytothérapie



Avis

  • De trés bons conseils je voudrais savoir si l'on peut utiliser la camomille fraiche en infusion.Merci

    01 juillet 2012

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis