Produits Ménagers : Près De La Moitié Contiennent Des Substances Dangereuses

Produits ménagers : près de la moitié contiennent des substances dangereusesImage ©Nick Youngson

Avec l’épidémie de Covid-19, il est plus que jamais recommandé de faire régulièrement le ménage chez soi afin de désinfecter les surfaces que toute la famille touche. Oui, mais attention : près de la moitié des produits ménagers contiennent des substances toxiques potentiellement dangereuses. L’UFC-Que Choisir a publié une étude pour tirer la sonnette d’alarme.

Un danger pour la santé et l’environnement

Dans leur dernier hors-série, sorti en kiosque début décembre 2020, les experts de l’UFC Que Choisir ont passé au crible 244 produits d'entretien vendus dans le commerce.

Alors que la consommation de ces produits a augmenté en ces temps d’épidémie, les résultats de cette étude ont de quoi alarmer.

Il est en effet apparu que 44 % des produits ménagers analysés contenaient une ou plusieurs substances problématiques "au regard des risques pour la santé humaine et l’environnement".

Une composition incompréhensible

Selon l’UFC Que Choisir, les produits ménagers sont d’autant plus dangereux que leur composition exacte n’est pas clairement indiquée par les fabricants.

"Le fabricant doit mettre quelque part, par exemple sur Internet, la composition précise de ses produits, mais c'est incompréhensible pour le commun des mortels", souligne Olivier Andrault, spécialiste de la réglementation et chargé de mission à l’UFC-Que Choisir.

C'est pourquoi les experts de l’association de consommateurs ont utilisé les bases de données de l'Agence européenne des produits synthétiques et chimiques et ont comparé la formulation des produits d’entretien avec les dangers répertoriés pour chacune des molécules.

Quels sont les produits les plus problématiques ?

Il ressort de la récente étude de l’UFC-Que Choisir que les produits "les plus problématiques" sont les adoucissants pour le linge et les blocs WC.

Les premiers "exposent notre peau tout au long de la journée à un cocktail de substances toxiques".

Les blocs WC quant à eux "contribuent à l’émission de polluants dans l’air, et sont particulièrement nocifs pour l’environnement du fait de leurs rejets répétitifs dans les eaux usées".

Quels sont les risques pour la santé ?

En utilisant des produits ménagers conventionnels, on expose sa peau et ses voies respiratoires à des substances potentiellement irritantes et allergènes.

Bien que ces produits soient destinés à l’entretien et soient présentés comme des "nettoyants", ils sont polluants pour l’air intérieur de nos logements car ils émettent de nombreux composés organiques volatils ou COV de type benzène, xylènes, toluène, limonène ou linalol.

L'inhalation chronique de ces substances peut non seulement irriter les bronches mais aussi provoquer des vertiges et des maux de tête (ces symptômes pouvant varier en fonction de la concentration en polluants, de la durée d'exposition et de la personne exposée).

Il a ainsi été démontré que les professionnels qui utilisent quotidiennement des produits d'entretien sont particulièrement à risque de développer de l’asthme.

Certains composants de ces produits, comme le benzène ou le formaldéhyde, sont même classés cancérogènes et/ou mutagènes par l'Union européenne ou le Centre international de recherche sur le cancer (Circ).

Or, selon un rapport de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris), la teneur en benzène et en formaldéhyde dans les produits ménagers est "supérieure au niveau acceptable".

Comment éviter les toxiques ?

Pour éviter les substances toxiques dans les produits ménagers, il ne suffit pas de lire les étiquettes car celles-ci sont généralement incomplètes et imprécises.

Si vous êtes curieux de connaître la composition exhaustive d’un produit, vous devez vous rendre sur Internet à l'adresse indiquée sur l'étiquette.

Vous pourrez alors traquer les substances toxiques suivantes :

=> le benzène car il est cancérogène

=> le formaldéhyde (présent dans les produits vaisselle, désinfectants, lingettes, insecticides) car il est cancérogène

=> l'ammoniac car il est très irritant pour les voies respiratoires et absolument contre-indiqué si l'on est asthmatique

=> les phosphates (présents dans les produits pour lave vaisselle notamment) car ils sont eutrophisants : ils asphyxient les cours d'eau, polluent l'environnement et, au final, se retrouvent dans notre eau de boisson et notre chaîne alimentaire.

=> les éthers de glycol (éthylène glycol) car ce sont des solvants reprotoxiques : ils peuvent altérer la fertilité ou le développement du foetus.

=> les parfums de synthèse car ils sont potentiellement allergènes

=> la famille des isothiazolinones, notamment le méthylisothiazolinone (MIT) utilisé comme conservateur à la place du paraben. La Société française de dermatologie a constaté un nombre croissant d'irritations et d'eczémas de contact à cause de ce composé.

=> les agents désinfectants et antibactériens car ils favorisent l'apparition de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Quels produits d’entretien privilégier ?

Si vous trouvez, à juste titre, que le décryptage des étiquettes est un vrai casse-tête, vous pouvez :

=> soit décider de faire le ménage avec des produits naturels comme le vinaigre blanc, le savon noir, le bicarbonate de soude et le jus de citron et fabriquer vous-même vos produits d’entretien

=> soit privilégier les produits d’entretien labellisés bio.

Pour passer au ménage bio et éviter la pollution intérieure liée aux COV, privilégiez les labels suivants :

=> Écolabel européen
=> Nature & Progrès
=> NF Environnement
=> Ecocert
=> Sustainable Cleaning

Prêts ? À vos éponges et balais !

Plus d'information :

Tag : produits ménagers, produits d'entretien, nettoyants ménagers, produits ménagers danger, produits ménagers toxiques, produits ménagers substances dangereuses, produits ménagers que choisir, produits ménagers labels , Environnement, benzène, UFC-Que Choisir, Ménage, Santé, formaldéhyde, Eau, WC, peau, allergènes, bio, Internet, cancérogène, vaisselle, UFC Que Choisir, famille, épidémie, voies respiratoires, Fertilité, fœtus, éthylène glycol, éthers de glycol, chaîne alimentaire, Boisson, reprotoxiques, eutrophisants, lave, asthmatique, MIT, conservateur, paraben, Nature, pollution intérieure, Ecocert, Citron, bicarbonate de soude, savon noir, vinaigre, casse-tête, résistantes aux antibiotiques, bactéries, eczémas, dermatologie, française, progres, irritant, toluène, composés organiques volatils, air intérieur, eaux usées,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis