Le Courrier électronique : Invention Et Fonctionnement

Le courrier électronique : invention et fonctionnement

Le courrier électronique, qui permet d’envoyer et de recevoir des messages écrits via un réseau informatique, est l’un des services les plus utilisés d'Internet. Son usage est très répandu aussi bien dans le domaine personnel que professionnel ou scolaire. Pourtant, les origines et le fonctionnement des messageries électroniques sont souvent méconnus.

Présentation

Le courrier électronique est un service de transfert de messages via un réseau informatique et en particulier via Internet.
Ce service, qui fonctionne de manière comparable au courrier postal, nécessite pour l’utilisateur de posséder une boîte aux lettres électronique.

Il permet d’envoyer au(x) destinataire(s) de son choix n'importe quel type de fichier : texte, liens URL, mais aussi images et vidéos en pièces jointes (à condition de respecter la limitation de taille des messages).

Un peu de vocabulaire…

Le courrier électronique est généralement désigné par des abréviations.
En français, la terminologie officielle préconise l’emploi du mot courriel, qui a été inventé par les Québécois par contraction des mots "courrier" et "électronique".

Mais, dans l’usage courant, le mot le plus utilisé est l’abréviation anglaise email ou e-mail (pour "electronic mail").
On emploie également le mot mail dans la langue parlée, même s’il est inapproprié (car il signifie seulement "courrier" en anglais).

Invention du courrier électronique

Le courrier électronique a été inventé avant Internet et a même fourni un outil précieux durant la création de ce réseau mondial.

Les premiers systèmes de messagerie électronique ont vu le jour en 1965 et servaient de moyen de communication entre utilisateurs d'ordinateurs à exploitation partagée.
L’un de ces systèmes a été mis en place au Mit (Massachusetts Institute of Technology).
Ils ont ensuite été rapidement étendus en réseau pour permettre aux utilisateurs de transmettre des messages vers différents ordinateurs.

Au début des années 70, le réseau ARPANET a beaucoup contribué à l'évolution de cette technologie et à la popularité des e-mails.
C’est l’un de ses concepteurs, Ray Tomlinson, qui a créé les premiers programmes de courriel et a eu l'idée d’utiliser le signe @ dans les adresses électroniques en 1972.

Principe de fonctionnement

Pour envoyer et recevoir du courrier électronique, il est nécessaire de posséder un accès à Internet ainsi qu'un compte sur un serveur de messagerie.
Ce compte, comparable à une boîte aux lettres, est protégé par un nom d'utilisateur (login) et un mot de passe (password).

A chaque boîte aux lettres électronique correspond une adresse électronique aussi appelée adresse e-mail.
Il s’agit d’une chaîne de caractères permettant d’identifier une boîte de courriel sur Internet et donc d’envoyer des messages à un destinataire précis.

Une adresse électronique se compose de trois éléments :
- une partie identifiant généralement une personne (lucas, Jean.Dupont) ou un service (info, vente)
- le caractère séparateur @ "arobase" qui se prononce "at" et signifie "à" ou "chez" en anglais
- un Nom de domaine identifiant généralement le fournisseur du compte de messagerie (yahoo.fr, hotmail.com, gmail.com).

Aspects techniques

Dans une adresse électronique, le Nom de domaine permet d’identifier le serveur de messagerie vers lequel le message doit être acheminé.

L'acheminement du courrier électronique est régi par plusieurs standards pour son routage et pour son contenu.
L'envoi d'un message s’effectue grâce au protocole SMTP (Simple Mail Transfer Protocol), tandis que les protocoles POP et IMAP servent à rapatrier les messages en vue de leur lecture.

Les e-mails sont d’abord stockés en attente de consultation, jusqu’à ce que le destinataire demande à son serveur de courrier les nouveaux messages.

Plus d'information :

Tag : courrier électronique, invention courrier électronique, fonctionnement courrier électronique, e mail, courriel, adresse électronique



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis