Photos HDR
 

L'arobase : Un Signe Aux Origines Lointaines

L'arobase : un signe aux origines lointaines

Saviez-vous que le symbole @ devenu omniprésent sur Internet date du Moyen Age ? Avant d’être utilisé dans les adresses mail, ce signe était employé comme abréviation par les moines copistes. Voici un petit retour sur les origines et l'histoire de l'arobase.

D'où vient ce signe ?

Selon la théorie du linguiste Berthold Louis Ullman, l'arobase était une ligature (c'est-à-dire une sorte d'abréviation) utilisée par les moines copistes.

Ce symbole serait apparu au VIe siècle et serait le résultat de la fusion de deux caractères consécutifs : les lettres a et d du mot latin ad (signifiant "à", "vers", "chez").

Le a et le d cursifs auraient fini par se confondre, le d s'enroulant autour du a. Il existe quelques documents de la période médiévale étayant cette théorie.

A quoi servait-il ?

Les moines copistes auraient été les premiers à utiliser ce signe au Moyen Age pour gagner de la place sur les manuscrits en enroulant le d de "ad" autour du a. Au XIIe siècle, on retrouve ce symbole dans les comptes des marchands florentins pour symboliser une unité de poids et de mesure : l'amphore.

Mais c'est aux Etats-Unis que l'usage de l'arobase s'est vraiment répandu au XIXe siècle pour noter le prix unitaire des marchandises. L’expression "@ $ 20" se lisait "at twenty dollars". Aujourd’hui encore, les Américains lisent ce signe "at" dans les adresses mail.

C’est aussi en raison de cet usage comptable que ce signe est apparu sur les claviers des machines à écrire américaines dès 1885. Ce symbole a ensuite perduré sur le clavier des ordinateurs.

En 1971, Ray Tomlinson l’inventeur du courrier électronique a eu l’idée d’utiliser ce signe comme séparateur dans les adresses électroniques car il ne figure dans aucun alphabet et donc dans aucun nom propre ni aucun nom de domaine.

D'où vient ce mot ?

Il existe plusieurs théories concernant l'étymologie du mot arobase. Ce nom serait une déformation de l’expression a rond bas, c'est-à-dire a bas de casse (ou a minuscule) entouré d'un rond.

Selon une autre théorie, ce mot se serait confondu avec une unité de mesure espagnole l'arroba (25 livres espagnoles, soit 11, 502 kg) dont le nom français est "arrobe". Ce mot espagnol viendrait lui-même de l'arabe ar-roub (le quart).

A noter : même si le symbole @ est parfois appelé arrobe ou arobe en français, le terme d'arobase est le plus employé dans le langage courant. Ce signe porte des surnoms imagés dans de nombreuses langues : "escargot" en français, "strudel" en hébreu, "queue de singe" et même "petit canard" en grec !

Plus d'information :

Tag : arobase, origine arobase, histoire arobase, histoire de l'arobase, d'où vient arobase, étymologie arobase, utilisations arobase, arobase @, arobase signe, arobase signification, signification d'arobase

Avis

  • Je suis toujours en extase à la lecture de vos documents, complet et simple de lecture merci

    07 mars 2015

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis