Les Iufm, Instituts Universitaires De Formation Des Maîtres

Les IUFM, créés en 1989 en remplacement des écoles normales et centres pédagogiques régionaux, assurent la formation des enseignants de l’Education Nationale. Ces établissements présents partout en France accueillent les étudiants préparant les concours de l’Education Nationale ainsi que les stagiaires devant valider ces concours après avoir réussi la partie théorique.

Présentation

En France, les instituts universitaires de formation des maîtres ou IUFM sont des établissements publics d'enseignement supérieur chargés de la formation des enseignants du premier et du second degré et de celle des conseillers principaux d’éducation.

Ces établissements assurent la formation professionnelle initiale des enseignants de l’Education Nationale, participent à leur formation continue et contribuent à la recherche en matière d’éducation.

Historique

Les IUFM ont été créés en 1990 et 1991, suite à la Loi Jospin de 1989, pour remplacer :
- les écoles normales formant les instituteurs
- les centres pédagogiques régionaux (CPR) formant les professeurs des lycées et collèges
- les écoles normales nationales d'apprentissage, qui assuraient jusque là la formation des professeurs de l'enseignement professionnel.

La loi d’orientation de 1989, qui a instauré la création d’un institut universitaire de formation des maîtres dans chaque académie, s’inscrit dans la longue histoire de la formation des enseignants en France.
Dès 1833, la loi Guizot avait prévu l’ouverture d’une école dans chaque commune et celle d’une école normale pour former les instituteurs dans chaque département.
Les lois Ferry (1880-1883) avaient ensuite favorisé le développement des écoles normales d’instituteurs et d’institutrices.

En 1989, la création des IUFM témoignait du rapprochement entre enseignants du primaire et professeurs du secondaire, qui étaient tous recrutés désormais après la licence et alignés sur une même grille de salaires.
Parallèlement, le corps des professeurs des écoles était créé pour remplacer celui des instituteurs.
Ces établissements avaient à l’origine le statut juridique d'établissement public à caractère administratif (EPA) et leur directeur était nommé par le ministre en charge de l'enseignement supérieur.

Formations proposées

C’est l’Etat français qui fixe, dans un cahier des charges national, le contenu de la formation professionnelle des enseignants.
Les IUFM assurent :
- la préparation aux concours de l'enseignement, c’est-à-dire Agrégation et capes mais aussi CRPE, CAPET, CAPEPS et CAPLP, sans oublier le concours de recrutement des conseillers principaux d'éducation (CPE).
- la formation initiale des lauréats à ces concours, en qualité de fonctionnaires stagiaires afin de valider leur concours
- la formation continue des titulaires (enseignants en poste).

Les IUFM aujourd’hui

Il existe aujourd’hui en France 31 IUFM, soit un par académie.
En l'absence d'université à Mayotte, l'île possède un Institut de formation des maîtres (IFM) non universitaire.

En 2005, les instituts universitaires de formation des maîtres comptaient 17.591 étudiants préparant le concours du 1er degré 33.909 étudiants préparant un concours du 2nd degré, 17.385 professeurs stagiaires du 1er degré et 12.997 professeurs stagiaires du 2nd degré.

En application de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école de 2005, les IUFM seront intégrés au plus tard en 2008 à leur Université de rattachement.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.iufm.fr/

Tag : IUFM, instituts universitaires de formation des maîtres, création des IUFM, formation des enseignants



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis