Le Français : Une Langue En Constante évolution

Le français : une langue en constante évolution

Chaque année de nouveaux mots font leur entrée dans les dictionnaires, tandis que d’autres disparaissent. A coup de créations lexicales et de réformes de l’orthographe, le français connaît une constante évolution.

Les réformes orthographiques

Au cours de son histoire, la langue française a connu des réformes plus ou moins importantes de son orthographe. La première proposition de réforme de l'orthographe date en effet de 1542 !

A partir du XIVe siècle, les clercs ont volontairement compliqué l'orthographe phonétique de l'ancien français pour aboutir à une "orthographe étymologique" inspirée du latin. Ils ont alors ajouté nombre de lettres muettes, par exemple dans les mots "temps", "poids" ou "puits".

C’est de là que proviennent de nombreuses étrangetés orthographiques du français moderne, que certains voudraient supprimer tandis que d’autres y sont farouchement attachés.
Pour en savoir plus sur l’évolution du français et de son orthographe, vous pouvez consulter le site de l'Académie française (lien ci-dessous).

La création de mots nouveaux

Autre facteur d’évolution du français, notre langue s’enrichit chaque année de mots nouveaux. Ces termes finissent par être officiellement "reconnus" lors de leur entrée dans les dictionnaires.

Chaque année, seule une centaine de mots est retenue sur les 450 nouveaux termes susceptibles d’entrer dans le dictionnaire. Pour y figurer, les mots doivent prouver leur pérennité dans la langue française.

Ce sont les comités éditoriaux des dictionnaires comme le Larousse ou Le Robert qui sont chargés de repérer ces nouveautés dans l’actualité. Il peut s’agir de mots totalement inventés comme le verbe "zapper" ou de mots anciens employés dans un sens nouveau.

Disparition et renaissance des mots désuets

Alors que des néologismes sont créés pour désigner de nouvelles réalités (par exemple les mots "arobase", "blog" ou "buzz" sur Internet), d’autres tombent en désuétude et sont retirés des dictionnaires.

Certains mots inutilisés et "vieillis", voire complètement obsolètes, sont en effet devenus incompréhensibles pour les locuteurs francophones.

Pourtant, ces mots anciens figurent encore dans des textes littéraires et, bien qu’ils semblent désuets, sont capables de renaître. Ce fut le cas par exemple des mots "volontiers", "étrangeté" ou "souci" qui étaient considérés comme obsolètes au XVIIe siècle !

D’anciens mots pourraient ainsi revenir, de manière inattendue, au goût du jour pour peu que nous ayons l’envie de les utiliser.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.academie-francaise.fr/langue/index.html

Tag : évolution du français, histoire du français, évolution langue française, évolutions de la langue française, nouveaux mots, réforme orthographe, réforme orthographe française, réforme orthographique



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis