La Lutte Contre La Pauvreté Et La Faim : Le Premier Des Omd

La lutte contre la pauvreté et la faim : le premier des OMD

Le premier des huit objectifs du millénaire pour le développement est la lutte contre la pauvreté et la faim. L’enjeu est d’assurer au plus grand nombre la satisfaction de leurs besoins vitaux, première étape indispensable vers le développement et la croissance. Mais où en est-on aujourd’hui ?

L'OMD 1 en détails

Le premier objectif du millénaire pour le développement ou OMD 1 est de réduire l’extrême pauvreté et lutter contre la faim.

Les objectifs que l’ONU a fixés pour 2015 sont plus précisément :
• réduire de moitié la proportion de la population vivant avec moins d’un dollar par jour
• réduire de moitié la proportion de la population qui souffre de la faim
• atteindre le plein-emploi et un travail décent pour tous, y compris les femmes et les jeunes

La lutte contre la pauvreté et la faim est un enjeu majeur pour assurer le développement et la croissance. La pauvreté compromet en effet l’accès à l’alimentation, aux soins de santé et à l’éducation. Premier effet de la pauvreté, la faim a un impact immédiat sur la santé des enfants et leurs capacités d’apprentissage.

La situation actuelle

La lutte contre la pauvreté et la faim est un objectif prioritaire au regard de la situation actuelle.

Aujourd’hui, 1/5 de la population mondiale (soit environ 1,3 milliard de personnes) vit avec moins d’un dollar par jour et ne mange pas à sa faim. Trois quarts des personnes qui souffrent de la faim vivent dans les zones rurales.

1,5 milliard de personnes dans le monde ont des emplois précaires ou instables.

Dans les pays en développement, près d’un quart des enfants de moins de 5 ans souffre d’insuffisance pondérale.

Les solutions possibles

La lutte contre la pauvreté et la faim passe par :
• des politiques agricoles dans les pays du Sud
• des investissements en faveur des petits agriculteurs
• des règles commerciales protégeant les plus vulnérables
• des programmes de nutrition pour les enfants de moins de 2 ans
• des protections pour les pays vulnérables pendant les crises alimentaires.
• le développement de l'éducation pour tous
• des créations d'emplois

A noter : entre 2009 et 2011, la France a consacré 1,5 milliards d’euros à cet objectif de sécurité alimentaire et de lutte contre la pauvreté

Son intervention s’articule autour de trois axes :
• assurer la sécurité alimentaire des populations vulnérables (distribution d’aides en situation de crise, suivi nutritionnel des enfants)
• augmenter la production, la transformation et les échanges de produits agricoles grâce à un meilleur accès aux ressources (terres, semences, engrais, eau, capital), à la formation, à l’information et aux marchés
• améliorer les revenus des agriculteurs par la structuration des associations de producteurs agricoles et le développement des services et des marchés.

Et pour 2015 ?

En 2015, l’objectif concernant la réduction de la pauvreté devrait être atteint. Le taux mondial de pauvreté devrait passer sous la barre des 15%, soit en dessous du chiffre à atteindre (15,8%).

En revanche, il sera plus difficile d’atteindre l’objectif visant à réduire la faim dans le monde, notamment à cause de la crise économique et de l’augmentation des prix des denrées alimentaires.

L’objectif à atteindre est de 10% de la population mondiale, mais la proportion de personnes souffrant de la faim stagne à 16%.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.fao.org/index_fr.htm

Tag : pauvreté, faim, lutte contre la pauvreté, lutte contre la pauvreté et la faim, lutte contre la faim, OMD, OMD 1, objectif du millénaire, objectifs du millénaire



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis