Les Algues Vertes : Risques Et Mesures De Prévention

Les algues vertes : risques et mesures de prévention

La prolifération des algues vertes sur les côtes bretonnes n’est pas un phénomène nouveau, mais suscite l’inquiétude et la polémique depuis que ces algues sont suspectées d’être à l’origine de morts par asphyxie. Nous vous proposons de faire le point sur le phénomène des marées vertes.

Présentation

Le littoral breton est régulièrement touché, de mai à octobre, par la prolifération des algues vertes ou ulves.

Deux facteurs sont à l’origine de la multiplication anormale de ces algues :
• la stagnation des eaux dans les baies fermées, sableuses et peu profondes de la région (comme les baies de Lannion et de Saint-Brieuc), qui crée des conditions favorables au développement des ulves
• le taux anormalement élevé de nitrates dans les rivières bretonnes, lié aux activités agricoles et d’élevage porcin de la région.

Ce phénomène n’est pas nouveau puisque cela fait 25 ans qu’on en parle et plus d’une dizaine d’années que l’Etat et les collectivités locales mènent des actions contre ce fléau.

Une prolifération à haut risque

Outre le problème de leur prolifération, les algues vertes émettent un gaz nocif lors de leur décomposition : l’hydrogène sulfuré. Ce gaz, toxique par inhalation, présente un risque mortel en cas d’exposition à de fortes doses.

Dans certaines zones touchées par les marées vertes, on a relevé une concentration en hydrogène sulfuré dépassant les doses mortelles.

Face au risque pour les promeneurs, l’Etat et les collectivités locales ont fait du ramassage de ces algues leur priorité pour des raisons d’hygiène et de santé publique.

Les mesures de prévention

Depuis plusieurs années, le Conseil général des Côtes d'Armor prend des mesures pour lutter contre la prolifération des algues vertes, notamment :
• la création du Centre d’étude et de valorisation des algues (CEVA) afin de mieux comprendre le phénomène des "marées vertes" et d’assurer un suivi de tout le littoral breton
• des opérations de ramassage et d’élimination des algues ainsi collectées
• des actions préventives destinées à améliorer la qualité de l’eau dans les bassins versants débouchant dans les baies concernées par ce problème : mises au normes des élevages, changement des pratiques de fertilisation…

Le gouvernement, qui prend également ce problème très au sérieux, mise quant à lui sur 3 axes d’intervention :
• des mesures réglementaires de limitation de l’azote d’origine agricole
• des mesures incitatrices pour la mise en œuvre de systèmes d’exploitation à économie d’azote
• des actions curatives de collecte des algues vertes.

Le "Plan algues vertes" présenté début février 2010 par le gouvernement est cependant jugé insuffisant par les écologistes car peu contraignant pour les agriculteurs bretons.

Plus d'information :

Tag : algues vertes, les algues vertes, Bretagne algues vertes, pollution algues vertes, marée verte, marées vertes, plan algues vertes



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis