Les Ampoules Basse Consommation

Les ampoules basse consommation

A l’heure où le réchauffement climatique devient une préoccupation générale, pouvoirs publics et ONG appellent les consommateurs à adopter un comportement éco-citoyen. Cela passe notamment par des habitudes de consommation moins dispendieuses en énergie, telles que l’éclairage par des ampoules basse consommation.

De quoi s’agit-il ?

L’ampoule basse consommation, ou lampe fluorescente, est un tube fluorescent miniaturisé enroulé ou plié en deux, trois ou quatre. Ce type de lampe, adaptation du tube industriel à un usage domestique par le groupe Philips, est apparu sur le marché au début des années 80. Depuis lors, il n’a cessé de progresser sur le marché de l’éclairage domestique de telle sorte qu’en 2001, 44% des foyers utilisaient au moins une lampe basse consommation.

Les Avantages

Les consommateurs, de plus en plus sensibilisés aux problèmes environnementaux réalisent aussi l’intérêt économique de ce type d’éclairage.

Alors que l’éclairage représente 15% de la facture d’électricité des ménages, selon l’ADEME (Agence gouvernementale de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), une ampoule basse consommation dure 8 fois plus longtemps qu’une ampoule traditionnelle et consomme 4 fois moins.

Ainsi, même si elles sont plus chères à l’achat (environ 7€), les ampoules de ce type sont plus rentables à long terme : elles offriraient environ 1000 heures d’éclairage en plus que les ampoules à incandescence. Elles sont aussi plus efficaces en terme de rendement lumineux (60 à 70 lumens par watt contre 14 à 25 lumens pour les lampes à incandescence ou halogènes).

Les Inconvénients

Parmi les inconvénients des ampoules basse consommation, on retiendra que ces lampes sont prévues pour une alimentation stable (sans gradateur) et ont besoin d’un délai pour atteindre leur intensité lumineuse maximale : elles sont donc adaptées aux usages prolongés mais moins pratiques pour l’éclairage de courte durée.

Le rendu des couleurs est moins bon que celui d'une lampe incandescente. Certaines couleurs sont déformées car le spectre de la lumière n'est pas complet. Cet Éclairage altère notamment la couleur de la peau.

La présence de poudres fluorescentes et d’un gaz à base de vapeur de mercure dans le tube, sans danger pendant l’utilisation, fait des ampoules basse consommation un déchet dangereux devant être rapporté aux revendeurs pour récupération. Toutefois, les industriels devraient bientôt remédier à ce problème car ils travaillent à rendre les substances fluorescentes en question recyclables et moins polluantes. De quoi apaiser la conscience écologique des consommateurs…

Avis

  • L' équivalence en Watt par rapport aux ampoules à filament est très surestimé : J'ai installé des lustres de 24W ->150W sur l'étiquette . Je n' ai pas d' appareil de mesure mais il me semble q' on se situerait vers 60W .Je cherche de plus fortes puissances env. 50W mais je n'en trouve pas ! Avantage de ces lampes : on peut mettre un lustre en tissu (nylon) autour car elles ne chauffent que trè peux. Je regrette mes halogènes de 200W

    23 décembre 2009

  • Bonjour, Je suis pour les lampesà basse consommation.... Il ne faudrait que les "systémathiquement contres tout", tentent d'effrayer les gens avec leur pseudo vérité.

    18 novembre 2008

  • Bonjour Les ampoules basse consommation ne céent-elles pas des harmoniques dans les réseaux electriques, harmoniques qui peuvent créer des dysfonctionnement, voire des problèmes de sécuritédans les installations?

    30 juin 2008

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis