La Maison Lesage, Des Brodeurs Au Service De La Haute Couture

Le savoir-faire et le talent des artisans de la mode font la réputation de la France dans le monde entier. Souvent anonymes, les couturières, brodeuses, plumassiers ou sertisseurs sont les artisans d’un rêve. La célèbre maison Lesage, spécialisée dans la broderie, collabore avec les plus grands créateurs depuis plus d’un demi siècle.

Présentation

La maison Lesage mène aujourd’hui de front quatre activités : le travail de broderie pour la haute couture et le prêt-à-porter, une collection d’accessoires et une école de broderie.
Elle est dirigée par le maître brodeur François Lesage, qui est l’héritier d'une grande famille de brodeurs et a été ordonné Chevalier de la Légion d'honneur.

Histoire de la maison Lesage

Le père de François Lesage, Albert Lesage et sa mère Marie-Louise Favot, modéliste chez Madeleine Vionnet, ont acheté la maison Michonet en 1924.

François Lesage a réalisé sa Première robe de haute couture en 1950.
Depuis près d'un demi-siècle, il accueille dans ses ateliers tous les grands noms de la haute couture : Dior, Balmain, Givenchy, Chanel et surtout Christian Lacroix, grand amateur de broderies et inconditionnel de la maison Lesage.

L'école de broderie Lesage, qui se trouve à Paris au 13, rue de la Grange-Batelière, a ouvert ses portes à l’endroit même des ateliers en 1992.

Une collection unique

François Lesage a rassemblé au fil du temps près de 60 tonnes de fournitures (des cristaux, des strass, des perles…) dans son atelier.
Les plus anciennes fournitures datent de 1880.
La collection de la maison Lesage représente plus de 9.000.000 heures de travail et 65.000 échantillons archivés, dont les couturiers ont l’habitude de s’inspirer pour leurs nouvelles collections.

Des petites mains au service de la haute couture

Chaque année, les brodeuses de la maison Lesage utilisent 300 kilos de perles et 100 millions de paillettes.
Pourtant, le matériel n'entre que pour 5 % dans le prix total facturé car le maître et ses apprentis sont rémunérés en heures de travail.
Une seule robe peut représenter près de mille heures de travail.

Le travail de broderie comporte plusieurs étapes : les dessinateurs créent des modèles, dont le dessin est ensuite reproduit sur un tissu.
Dans l’atelier, les brodeuses réalisent le travail sur des métiers anciens et selon des techniques inchangées.
En haute couture, on utilise exclusivement du fil de soie pour sa solidité.

Trois à quatre semaines sont nécessaires à la réalisation de chaque collection.
Avant les défilés, les brodeuses travaillent jours et nuits pour respecter les délais et réaliser les désirs les plus fous du créateur.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.lesage-paris.com/

Tag : maison Lesage, François Lesage, broderie Lesage, école Lesage

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis