Street Art : 5 Choses à Savoir Sur M. Chat

Street art : 5 choses à savoir sur M. CHATImage ©LoveBoat

Vous ignorez peut-être son nom et celui de l’artiste qui l’a créé, mais vous connaissez sûrement le large sourire de Monsieur CHAT ! Ce gros matou jaune qui sourit de toutes ses dents est apparu dans nos villes il y a plus de 20 ans. Depuis, il a fait son chemin dans le monde de l’art. Voici 5 choses à savoir sur M. CHAT.

1- Il a été imaginé par un artiste franco-suisse

Le papa de M. CHAT est Thoma Vuille, un peintre franco-suisse né à Boudry, dans le canton de Neuchâtel, en 1977.

Thoma Vuille se décrit plutôt comme le “père adoptif” de ce personnage, car le gros chat jaune et souriant serait né à Orléans en 1997 sous les crayons d'une petite fille, lors d'un atelier d'art plastique !

Sans doute envoûté par son sourire énigmatique, le street artiste décide alors de l'adopter et de l’emmener promener dans toute la ville.




2- Il est né dans les rues d’Orléans

De 1995 à 2001, Thoma Vuille s’est formé à l’Institut d’arts visuels d’Orléans. C’est tout naturellement sur les murs de cette ville que son célèbre matou jaune orangé est apparu pour la première fois.

Déjà à l’époque, ce personnage réalisé à la peinture acrylique arbore cette joyeuse couleur et l’énorme sourire qui le caractérise.

Avec une telle physionomie, il n’est pas sans rappeler le “grinning cat” dans Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll.

Impossible en revanche de le confondre avec Le Chat de Philippe Geluck dont la couleur et l’expression sont bien plus sérieuses !

Plus de deux décennies plus tard, le sourire et la couleur de Monsieur Chat sont toujours aussi éclatants. Bien qu’il soit toujours plaqué sur son minois de chat, son sourire ne s’est pas figé… pas plus que le personnage.

Inlassablement, Thoma Vuille l’a représenté dans de multiples postures, de face ou de profil, seul ou accompagné. À partir de 2003, on a même vu des ailes blanches lui pousser sur le dos.




3- Il a fait le tour du monde

Avec son père adoptif (et peut-être à tire d’aile ?), M. CHAT a fait le tour du monde.

Le matou venu d’Orléans sourit aux passants de New York, Macao, Séoul, Hué, Hong Kong ou Dakar.

Mais c’est surtout à Paris que l’on peut voir sa bouille sympathique et joyeuse au détour d’une rue ou sur les toits. Plus de 80 murs y sont peints à son effigie sur l'axe Porte de Clignancourt / Porte d'Orléans !




Si vous habitez en province, ouvrez l’oeil et vous verrez peut-être un chat vous sourire à Hénin-Beaumont, Rennes, Nantes, Tours, Trouville-sur-Mer, Blois, La Rochelle, l'Île de Ré, Sète ou Saint-Étienne !

4- Il a été le héros d’un film

Fait rare pour un personnage de street art M. CHAT a fait du cinéma !

Plus précisément, le réalisateur Chris Marker (qui est lui aussi le créateur d'un chat orange) lui a consacré en 2004 un docu-fiction intitulé "Chats perchés".

Ce film a été projeté au Centre Pompidou la même année et, pour l'occasion, Thoma Vuille a peint un Monsieur Chat géant sur le parvis du Centre Georges-Pompidou !

5- Il a une actualité chargée

Aujourd’hui encore, M. CHAT a de quoi arborer un grand sourire ! Sa notoriété a largement dépassé les frontières de la France et du street art …

Depuis plusieurs années déjà, le célèbre félin jaune ne s’affiche plus seulement dans la rue. En 2021, il participe à plusieurs expositions aux quatre coins de la France.

Son papa Thoma Vuille prépare de nouveaux livres et a participé à la création d’une série de sculptures en résine à l’effigie de ce personnage, en collaboration avec la galerie Brugier-Rigail et les ateliers de Leblon-Delienne.





Bien dans son temps, le matou souriant possède même un compte Instagram et une page Facebook où vous pouvez suivre son actualité (voir le lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : https://www.facebook.com/www.monsieurchat.fr/

Tag : M. CHAT, monsieur chat, mr chat, m chat, m chat artiste, m chat street art, Thoma Vuille, thoma vuille, chat street art, chat jaune souriant, personnage street art, grinning cat , chat, instagram, Street Art, couleur, artiste, Monsieur Chat, France, film, cinéma, Saint-Étienne, Île de Ré, La Rochelle, province, Blois, Porte d'Orléans, Nantes, Hénin-Beaumont, Trouville-sur-Mer, réalisateur, FaceBook, résine, félin, Centre Georges-Pompidou, parvis, Géant, pompidou, docu-fiction, 2004, Chris Marker, Clignancourt, Paris, arts visuels, Institut, 2001, 1995, art plastique, 1997, 1977, canton de Neuchâtel, Boudry, peintre, peinture acrylique, Lewis Carroll, Dakar, HONG KONG, Séoul, Macao, New York, Le Matou, 2003,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis