Bd : 5 Bonnes Raisons De Découvrir L'exposition Uderzo Au Musée Maillol

BD : 5 bonnes raisons de découvrir l'exposition Uderzo au musée MaillolImage ©Musée Maillol

Le musée Maillol accueille actuellement une exposition consacrée au dessinateur Uderzo qui nous a quittés en 2020. À travers une impressionnante collection de dessins originaux, cette exposition permet de redécouvrir le talent de ce grand dessinateur de manière chronologique, de ses dessins d'enfant jusqu'aux dernières aventures d'Astérix et Obélix. Nous avons listé pour vous 5 bonnes raisons de ne pas manquer cet événement.

1- Pour admirer ses dessins d'enfant

Véritable virtuose du dessin, Albert Uderzo a montré très tôt ce talent, à tel point que son instituteur le remarque et lui offre une boîte de crayons de couleur pour l'encourager à persévérer dans cette voie.

Comme le dessinateur avait l'habitude de tout garder, on peut aujourd'hui admirer dans l'exposition du musée Maillol ses premiers dessins.

Son style est alors influencé par les dessins animés de son idole Walt Disney et il commence par imiter un temps le géant de l'animation hollywoodienne.

2- Pour assister à l’éclosion d'un talent précoce

Dès l'âge de 13 ans, Albert Uderzo quitte l'école pour travailler et se former au dessin. Il vend ses premiers croquis à l'éditeur de Bibi Fricotin et des Pieds Nickelés.

Pour gagner sa vie, il réalise également des dessins de presse pour les rubriques judiciaires de grands journaux comme France-Soir.

Cette expérience lui permet de pratiquer le dessin, avant de se lancer dans le 9e art avec Jehan Pistolet.

L'exposition du musée Maillol présente des calques de cette toute première BD où on reconnaît déjà son talent naissant et son trait affirmé.

3- Pour revivre la rencontre entre les deux papas d'Astérix

Comme l'exposition en témoigne, Albert Uderzo a passé beaucoup de temps à dessiner et à cultiver son don, en autodidacte curieux.

C'est en 1951 à la World Press qu'il fait la connaissance de René Goscinny. Cette rencontre sera déterminante pour les deux hommes qui commencent par dessiner les pages de Sa Majesté mon mari.

La même année, ce duo plein d'humour donne naissance à Oumpah-Pah, un personnage désopilant d'Indien qui mit du temps à trouver son public mais finit par rencontrer le succès grâce au Journal de Tintin.

On découvre ainsi qu'avant de devenir l'homme aux 385 millions d'albums vendus dans le monde, Uderzo a inventé bien d'autres personnages de bande dessinée.

4- Pour admirer des planches originales exceptionnelles

L'un des points forts de l'exposition présentée au musée Maillol est de dévoiler aux visiteurs des planches exceptionnelles.

Cette première grande rétrospective consacrée à Albert Uderzo présente en effet 250 dessins originaux. Pouvoir scruter de telles planches est un privilège qui n'arrive pas tous les jours !

On peut alors constater de ses propres yeux que, chez ce dessinateur, les repentirs sont rares. Il semble dessiner avec une incroyable facilité.

Parmi les dessins originaux présentés, vous pourrez notamment admirer des calques de Jacques Chirac apparaissant sous les traits du personnage Caius Saugrenus dans Obélix et compagnie en 1976.

Vous pourrez aussi revivre la première apparition du petit chien Idéfix dans le Tour de Gaule d'Astérix en 1963.

5- Pour découvrir comment Obélix est tombé dans la marmite

Enfin, si cette question vous obsède depuis longtemps, vous pourrez enfin découvrir dans l'exposition du musée Maillol comment Obélix est tombé dans la marmite de potion magique !

C'est en 1959 qu'Albert Uderzo et René Goscinny ont inventé les deux Gaulois les plus célèbres de l'histoire de la bande dessinée.

Tous les lecteurs le savent : Obélix n'a pas droit à la potion magique préparée par le druide avant de combattre les Romains car il est tombé dans la marmite quand il était enfant.

Néanmoins, l’origine de ce gag récurrent n'est jamais révélée dans les aventures d'Astérix et Obélix.

Or, dans l'exposition du Musée Maillol, on peut admirer les planches d'une petite histoire inventée en 1988 pour fournir cette explication. Mais on ne vous en dit pas plus, on vous laisse la surprise…

Vous l'aurez compris, il y a de nombreuses bonnes raisons de découvrir cette exposition qui constitue un très bel hommage au dessinateur disparu en 2020 au début de l'épidémie de Covid.

Infos pratiques

L'exposition "Uderzo comme une potion magique" est à découvrir au musée Maillol à Paris jusqu'au 30 septembre 2021.

La réservation d'un billet en ligne sur un créneau de visite est fortement recommandée pour tous les visiteurs, y compris pour les amis du musée et les bénéficiaires de la gratuité.

Adresse
Musée Maillol
59-61 rue de Grenelle
75007 Paris

Horaires
Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h30

Tarifs
Plein tarif : 14,50 €
Tarif senior : 13,50 €
Tarif réduit : 12,50 €
Tarif jeune de moins de 25 ans : 10 €
Gratuit pour les enfants de moins de 7 ans

Plus d'information :

Visitez le site : https://www.museemaillol.com/

Quizz sur cet article : En quelle année Uderzo et Goscinny se sont-ils rencontrés ?

Tag : Uderzo, uderzo, albert uderzo, expo uderzo, uderzo musée maillol, exposition uderzo, exposition uderzo paris, uderzo comme une potion magique, uderzo exposition, uderzo et goscinny , musée Maillol, Obélix, Albert Uderzo, potion magique, marmite, BD, calques, René Goscinny, bande dessinée, histoire, Paris, 1988, rue de Grenelle, 1976, chien, IDÉFIX, Gaule, 1963, gratuité, créneau, 30 septembre, 1959, Gaulois, épidémie, droit, druide, JACQUES, repentirs, Bibi Fricotin, éditeur, école, Géant, Disney, dessins animés, crayons de couleur, instituteur, dessins de presse, France-Soir, Journal de Tintin, MIT, Oumpah-pah, humour, SA MAJESTE, world, 1951, autodidacte, virtuose,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis