Le Kendo : L'art Japonais Du Sabre

Le kendo : l'art japonais du sabre

Art martial japonais, le kendo ou "voie du sabre" permet non seulement d’acquérir des techniques de combat mais aussi de développer sa force de caractère et sa détermination. Voici une présentation de ce sport où la France compte le plus grand nombre de pratiquants en Europe.

Présentation

Le kendo (dont le nom signifie littéralement "la voie du sabre") est un art martial de maniement du sabre, le ken ou katana.

Ce sport de compétition se pratique aujourd'hui avec un shinai, un sabre en bambou de 1,20 m de long. Les combattants (kendoka ou kenshi) portent une jupe pantalon traditionnelle ou hakama et une armure appelée bogu.

Grâce à ce matériel adapté (arme en bambou et armure de protection), les assauts sont menés de façon réelle.

Histoire

Le kendo est la version moderne du kenjutsu, l'escrime au sabre autrefois pratiquée au Japon par les samouraïs. Sous sa forme moderne, ce sport de compétition est aujourd'hui largement pratiqué dans le monde.

Ce sport a pris sa forme actuelle dans la seconde moitié du XIXe siècle, peu avant la fin de l'ère Edo. La première académie de kendo a été fondée à Tokyo en 1909.

La Fédération Japonaise de Kendo (Zen Nippon Kendo Renmei) a été créée en 1952 et les premiers Championnats du monde se sont tenus en 1970.

Caractéristiques

Le kendo est une forme d'escrime au sabre à deux mains qui est pratiquée aussi bien par les hommes que par les femmes. Il n'existe pas de catégorie de poids et les pratiquants ne portent aucun signe extérieur de leur grade.

La notion fondamentale de cette discipline est l'unité entre l'esprit, le sabre et le corps.

Un coup n'est valable que si le combattant exécute la frappe avec :
• de la détermination exprimée par le kiai, le cri que pousse le combattant lorsqu'il porte une attaque
• une posture adéquate
• la partie valable de son shinai correctement orienté sur une partie valable de l’armure de l'adversaire
• de la vigilance après la frappe.

A noter : seules certaines parties du corps (appelées datotsu-bui) doivent être touchées pour que le coup soit valable : la tête (men), les poignets (kote), les flancs (do) et la gorge (tsuki).
En compétition, une frappe valable est sanctionnée par un point (ippon).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.cnkendo-da.com/

Tag : kendo, le kendo, kendo sport, kendo japonais, sabre kendo, shinai, kendo kiai, kendo bogu



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis