Médecine Esthétique : 5 Applications Du Laser

Médecine esthétique : 5 applications du laser

En médecine esthétique, le laser est un outil multi-usages, efficace dans de nombreux cas. Cette technologie pointue, qui utilise l'énergie des faisceaux lumineux, est une arme redoutable contre les taches, les poils et les signes de l'âge. Nous avons listé pour vous 5 applications du laser en médecine esthétique.

1- Supprimer les poils

L'épilation laser pratiquée depuis une vingtaine d'années a prouvé son efficacité.

La lumière émise par le laser est absorbée par le poil et transformée en chaleur. Elle se propage jusqu'au bulbe pilaire qu'elle détruit.

Cette technique ne permet d'éliminer que les poils reliés au bulbe, soit environ 30% à un moment donné.

C'est pourquoi il faut prévoir deux ans de traitement pour épuiser la réserve de bulbes pilaires.

Comptez 4 à 8 séances, à un ou deux mois d'intervalle, généralement en hiver. En effet, il faut ne plus être bronzée et éviter le soleil pendant 3 mois après ce traitement.

Différents appareils sont utilisés en épilation laser :
=> l'Alexandrite est le plus efficace sur les peaux claires
=> le Nd:YAG permet de traiter tous les types de peaux et de poils, sauf les poils blond clair et blancs.

2- Atténuer les taches

Une autre application du laser en médecine esthétique est le traitement des taches brunes ou lentigos solaires sur le visage, le décolleté ou les mains.

En revanche, cette technique n'est pas efficace contre le mélasma (plus communément appelé "masque de grossesse").

On utilise le faisceau lumineux pour dissoudre la mélanine tache par tache sans brûler la peau autour.

L'appareil le plus couramment employé est le Nd:YAG Q Switched ou le Laser Pico.

Ce traitement dépigmentant se pratique sur peau débronzée, dans l'idéal à partir d'octobre-novembre.

Une séance peut suffire et coûte en moyenne 150€ sur le visage et 300€ sur le corps (selon la durée de la séance).

3- Lutter contre les signes de l'âge

Fait moins connu, certains lasers sont utilisés en médecine esthétique pour lisser les rides.

Les lasers récents comme Fraxel et Nd:YAG (non ablatifs) frappent la peau pour stimuler les fibroblastes qui fabriquent le collagène.

Ce traitement peut se pratiquer sur le visage, le cou mais aussi les mains.
Comptez de 400 à 600€ la séance.

Les suites du traitement sont un échauffement de la peau comme un coup de soleil qui disparaît en quelques jours.

Le laser fractionné non ablatif permet aussi de combattre le relâchement par exemple au niveau de l'ovale du visage, du cou ou du décolleté.

Cette technique s'utilise aussi sur le corps, au niveau du ventre ou des cuisses, pour régénérer la peau.

Elle consiste à chauffer le derme pour provoquer un effet tenseur liftant en stimulant la production de collagène et d'acide hyaluronique.

Contre le relâchement, certains médecins esthétiques utilisent également la radiofréquence ou les ultrasons.

4- Effacer les tatouages

Il y a cinq ans, les techniques de détatouage ont été révolutionnées par l'apparition du laser Pico.

Son prédécesseur, le Nd:YAG Q Switched, nécessitait de nombreuses séances douloureuses et n'effaçait pas correctement les couleurs bleues et vertes.

Le Pico en revanche est efficace sur tous les tatouages anciens ou récents : il pulvérise leurs pigments par des impulsions très rapides, mesurées en picosecondes !

A noter : plus votre tatouage est complexe et étalé, plus le traitement sera long et cher. Votre peau ne redeviendra pas complètement comme avant mais risque de garder une "ombre fantôme" du motif.

Comptez 3 à 6 séances, facturées 300€ la séance.

5- Traiter la couperose

On utilise aussi contre la couperose des lasers dits vasculaires. Ces lasers donnent de très bons résultats à condition d'être patient.

Ces appareils permettent de coaguler les petits vaisseaux ou d'autres plus gros.

Ils permettent notamment d'effacer les rougeurs diffuses de l'érythrose et de traiter les varicosités (petits vaisseaux qui "explosent" sur les jambes).

Avant d'envisager le traitement au laser, demandez l'avis de votre phlébologue qui se chargera de scléroser les plus gros vaisseaux.

Pour traiter l'érythrose sur le visage par exemple, il faut compter 3 à 5 séances espacées d'un mois, sans exposition solaire entre elles.

Le traitement est plus long dans le cas d'une véritable rosacée : il faut alors prévoir deux à trois ans de traitement car ce problème est récidivant.

Pour les varicosités, le nombre de séances dépend de l'étendue de la zone à traiter.

Plus d'information :

Tag : laser, laser en médecine esthétique, épilation laser, traitement esthétique laser, laser contre les taches, laser contre les rides, laser contre la couperose, applications médicales du laser



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis