Médicaments Opioïdes : Attention Au Risque De Dépendance !

Médicaments opioïdes : attention au risque de dépendance !

En février 2019, l'Agence nationale de sécurité du médicament a publié un rapport alarmant sur la consommation d'antalgiques opioïdes en France. Ces médicaments antidouleur à base de morphine peuvent en effet entraîner une forte dépendance. Explications.

Une crise sanitaire majeure aux États-Unis

Aux États-Unis, on meurt plus par overdose de médicaments opioïdes que par accident de la route ou par arme à feu...

Avec 64.000 Américains morts par overdose d'opiacés en 2017, la dépendance à ces médicaments est devenue l'une des premières causes de mortalité du pays.

Face à l'ampleur du problème, le gouvernement fédéral a même décrété l'état d’urgence sanitaire il y a deux ans.

Une consommation en hausse en France

Or, en France aussi, ces médicaments opioïdes, dont les effets sont comparables à ceux de l'opium, sont de plus en plus prescrits contre la douleur.

En 2015, près de dix millions de Français ont reçu une prescription pour l'un de ces médicaments très addictifs tels que le tramadol, la codéine et l'opium.

Dans un rapport publié en février 2019, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a dressé pour la première fois un bilan de leur consommation en France.

Fort heureusement, la France n'est pas dans une situation comparable à celle des États-Unis. Mais l'augmentation rapide du nombre d'intoxications, d'hospitalisations et de décès incite à la plus grande vigilance.

En dix ans, le nombre annuel d'intoxications par des antalgiques opioïdes a doublé. Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 167% depuis 2000 et le nombre de décès a bondi de 146% entre 2000 et 2015.

Désormais, quatre personnes meurent chaque semaine d'une surdose d'antidouleur en France.

Un fort risque de dépendance

Si les opioïdes inquiètent autant les autorités de santé, c'est parce que ces médicaments peuvent entraîner de fortes dépendances, contrairement à d'autres antalgiques (comme le paracétamol ou l'aspirine…).

Outre leur effet antalgique, ces substances issues de dérivés de l'opium procurent des sensations de "shoot" qui font basculer les patients dans la spirale de l'addiction.

De plus, une surdose peut provoquer la mort par arrêt respiratoire.

On classe généralement ces médicaments en deux catégories :
=> les opioïdes faibles (tramadol, codéine, opium)
=> les opioïdes forts (morphine, oxycodone, fentanyl).

Mais, qu'ils soient faibles ou forts, ces antidouleurs exposent tous aux mêmes risques.

Qui est concerné ?

Tout le monde peut un jour tomber dans la dépendance à ces médicaments.

Les patients concernés sont des femmes (dans 60% des cas) et des hommes de 40, 50 ou 60 ans, sans antécédents de prise de drogue.

Selon le rapport de l'ANSM, il s'agit le plus souvent de personnes souffrant de douleurs aiguës, chroniques, de maux de dos ou de douleurs liées à l'arthrose.

Quelles solutions ?

Aux États-Unis, les médecins et les autorités appellent à diminuer ces prescriptions, très en vogue depuis les années 1990.

En France aussi, il n'est pas question d'interdire les opioïdes, mais de mieux maîtriser leur usage.

Pour éviter les risques de dépendance, la prescription doit être limitée dans le temps, faire l'objet d'une réévaluation systématique et d'une vigilance accrue pour les patients à risque.

Il faut aussi renforcer l'information des professionnels de santé car beaucoup de médecins ne savent pas que le tramadol est un opioïde.

Aujourd'hui, plusieurs recherches sont en cours. Des chercheurs de l'Université de l'État de Washington aux États-Unis ont récemment découvert que l'arrêt du traitement aux opioïdes à long terme n'aggrave pas les douleurs chroniques. Il vaut donc mieux stopper purement et simplement cette médication.

Par ailleurs, des scientifiques cherchent actuellement à mettre au point un nouvel antalgique morphinomimétique sans effets addictifs.

Plus d'information :

Tag : opioïdes, dépendance aux opioïdes, opioides dépendance, opioides addiction, addiction opioides, overdose opioides, antalgiques opioides, addiction antalgiques, addiction médicaments , opioïdes, France, dépendance, États-Unis, Tramadol, antalgiques, antidouleur, prescription, ANSM, 2015, Codeine, 2000, surdose, Santé, agence nationale de sécurité, Overdose, antalgique, morphine, Fentanyl, oxycodone, drogue, arthrose, années 1990, information, opioïde, État de, Washington, douleurs chroniques, arrêt respiratoire, addiction, spirale, arme à feu, opiacés, 2017, mortalité, gouvernement fédéral, français, douleur, paracétamol, aspirine, crise sanitaire,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)