Appendicite : Une Alternative à L'opération Existe

Appendicite : une alternative à l'opération existe

Désormais, en cas d'appendicite, l'intervention chirurgicale n'est plus un passage obligé. Une étude finlandaise récente a démontré que les antibiotiques peuvent être utilisés, souvent avec succès, pour éviter ou retarder l'opération. Nous vous proposons de découvrir cette alternative prometteuse à la chirurgie.

Le nombre d'opérations en baisse

Depuis une vingtaine d'années, le nombre d'appendicectomies (ablation de l'appendice) a chuté en France. Il est passé de 162.500 interventions en 1997 à 83.400 en 2012.

Plusieurs facteurs expliquent cette baisse, en particulier les progrès de l'imagerie médicale.

L'utilisation de l'échographie et du scanner s'est généralisée pour confirmer le diagnostic d'appendicite ou inflammation de l'appendice.

Aujourd'hui, ces examens permettent d'éviter de nombreuses opérations inutiles .

Les antibiotiques comme alternative à la chirurgie

Le nombre d'opérations pourrait encore diminuer dans les années à venir car une récente étude finlandaise, publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), a démontré l'efficacité d'une autre approche dans les cas d'appendicite "non compliqués".

Cette étude, menée sur 530 patients souffrant d'appendicite aiguë sans complication, révèle que l'on pourrait traiter ces patients avec des antibiotiques avant d'envisager une intervention chirurgicale si l'infection ne s'est pas résorbée.

Les participants ont été séparés de façon aléatoire en deux groupes distincts et suivis durant un an. Dans le premier groupe, 273 volontaires ont subi l'opération standard ou appendicectomie, tandis que dans le deuxième groupe, 257 patients ont été traités avec des antibiotiques pendant dix jours.

Dans ce second groupe, 73% des patients n'ont pas eu besoin d'opération. Pour les 27% restants, le traitement médicamenteux n'a pas suffi et l'intervention a dû être pratiquée. Mais le fait de la différer n'a pas entraîné de complications.

En conclusion, pour les trois-quarts des patients environ, le recours systématique à la chirurgie ne s'impose pas pour traiter une appendicite aiguë sans complication.

L'opération reste parfois nécessaire

Attention, cette étude concerne exclusivement les appendicites "simples", sans complication.

Le recours à l'opération reste souvent nécessaire :
- selon la gravité de l'appendicite
- quand les antibiotiques ne suffisent pas
- en cas de récidive de l'inflammation

L'utilisation d'antibiotiques est une solution alternative prometteuse mais qui ne s'applique pas dans tous les cas.

Il faut par ailleurs souligner qu'aujourd'hui la coelioscopie est utilisée dans 95% des opérations. Il s'agit d'une technique moins invasive, qui limite les risques et les cicatrices.

Plus d'information :

Tag : appendicite, appendicite opération, appendicite traitement, appendicite antibiotique, appendicite opération pas obligatoire, appendicite alternative à l'opération, appendicite chirurgie



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis