3 Idées Reçues Sur Le Don De Moelle Osseuse

3 idées reçues sur le don de moelle osseuse

La moelle osseuse est notre "usine" à fabriquer les globules blancs et rouges et les plaquettes. Quand elle est défaillante, en raison d'une leucémie ou de certaines maladies comme l'aplasie médullaire ou le déficit immunitaire sévère du nourrisson, la seule solution est la greffe. Pour encourager le plus grand nombre au don de moelle osseuse, l'Agence de la biomédecine souhaite "tordre le cou" à plusieurs idées reçues sur le don de moelle osseuse.

1- Les donneurs sont forcément de la même famille

C'est faux ! Dans 75% des cas, un malade qui a besoin d'une greffe ne trouve pas de donneur compatible au sein de sa famille.

Dans la population générale, il y a une chance sur un million de trouver un donneur compatible pour un malade donné.

Mais, plus il y a de volontaires inscrits sur le registre des donneurs et plus les chances de sauver des vies augmentent

Ce registre compte actuellement un peu plus de 200.000 donneurs. Toute personne entre 18 et 51 ans et en bonne santé peut s'y inscrire pour faire, si besoin, un don de moelle osseuse.

2- La moelle osseuse est prélevée dans la colonne vertébrale

Pas du tout ! Il ne faut pas confondre la moelle épinière qui se trouve effectivement dans la colonne vertébrale et la moelle osseuse qui se trouve dans les os.

Pour effectuer un don de moelle osseuse on peut prélever cette dernière :
=> soit dans les os plats du bassin
=> soit dans le sang du donneur par une procédure spéciale appelée cytaphérèse

A noter : aujourd'hui, 3 dons sur 4 sont réalisés au moyen d'un prélèvement sanguin ou cytaphérèse. Le prélèvement chirurgical au niveau de l'os du bassin se pratique le plus souvent lorsque le don est destiné à un enfant car cette autre méthode favorise une bonne prise de la greffe chez les jeunes patients.

3- C'est une procédure risquée

Beaucoup de gens sont réticents à s'inscrire sur le registre des donneurs volontaires, car ils pensent que le don de moelle osseuse est une opération risquée...

En fait, vous ne pourrez être donneur que si votre état de santé le permet.

Lors de votre inscription, vous devez répondre à un questionnaire de santé et faire une prise de sang : à cette occasion, vous passez une visite médicale afin d'évaluer les risques éventuels.

Il faut savoir que le don est impossible si vous souffrez de surpoids ou d'obésité, de diabète, d'hypertension artérielle ou d'une maladie auto-immune.

Si aucune contre-indication médicale ne l'empêche, vous serez inscrit sur le Registre France Greffe de Moelle et pourrez être contacté en cas de compatibilité avec un malade.

Le jour J, la procédure de ponction dans les os plats du bassin est réalisée sous anesthésie générale.

Il n'y a pas de risque d'être paralysé et le seul "risque" est celui (infime) que comporte toute anesthésie.

Pour le donneur, le prélèvement est sans conséquence sur sa santé car la moelle se reconstitue en seulement quelques jours.

A noter : pour en savoir plus sur le déroulement du don et/ou sur la procédure d'inscription au registre des donneurs, vous pouvez consulter le site officiel de l'Agence de la biomédecine (lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.dondemoelleosseuse.fr/

Tag : moelle osseuse, don de moelle osseuse, vérité sur le don de moelle osseuse, idées reçues don de moelle osseuse, moelle osseuse c'est quoi, risques don de moelle osseuse



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis