Oscar Muñoz : Des Images Fugaces Au Jeu De Paume

Si vous pensiez que la photographie est un moyen de fixer ses souvenirs et de conjurer le temps qui passe, l'exposition Protographies d'Oscar Muñoz au Jeu de Paume risque fort d'ébranler vos certitudes. Cet artiste colombien utilise différents procédés pour créer des images éphémères et donner à voir la fragilité de la vie.

Un artiste contemporain à découvrir

Oscar Muñoz, né en 1951, est un artiste contemporain majeur en Colombie. Mais il est peu connu en dehors de son pays.

Avant de s'intéresser à la photo, il a commencé sa carrière artistique par le dessin de grands formats au fusain, dans les années 1970.

C'est dans les années 1980 qu'il s'est mis à associer différents médiums (dessin, peinture, gravure, photographie, vidéo…) et à inventer des procédés innovants pour exprimer par l'image ses thèmes de prédilection : la mémoire, l'éphémère et la fragilité de la vie.

Si ces thèmes vous intéressent et que vous êtes curieux de découvrir d'étonnantes expérimentations autour de la photographie, ne manquez pas l'exposition Protographies au Jeu de Paume. Pour l'occasion, le musée parisien a réuni près de 40 ans de création et de recherche sur l’image, la matière et la mémoire.

Une expérience sensorielle

Plus qu'une simple exposition de photographies, "Protographies" est une expérience sensorielle. Ce parcours, qui couvre la période 1976-2014, vous fera aller de surprise en surprise.

La première œuvre présentée s'étend aux pieds des visiteurs : Ambulatorio (Déambulatoire, 1994) est un plan aérien de la ville de Cali recouvert d’une plaque de verre Securit qui se fissure peu à peu sous les pas et superpose de nouvelles lignes aux rues de la ville.

Au fil de l'exposition, on découvre les différentes expérimentations d'Oscar Muñoz autour de la dissolution de l’image, son altération et sa décomposition ou au contraire son apparition fantomatique, par exemple :
- Pixeles (Pixels, 1999-2000), une série de portraits réalisés avec des morceaux de sucre tachés de café et qui ne résisteront pas au temps
- Linea del destino (Ligne du destin, 2006), une vidéo où l'artiste projette son portrait au creux de ses mains remplies d’eau, avant de la laisser s'écouler et dissoudre l’image sous nos yeux.
- Alientos (Souffle, 1995), une série de petits miroirs ronds où le visiteur peut apercevoir son reflet mais aussi faire surgir le portrait d’une personne disparue simplement en soufflant sur le miroir

Ces images fugaces sur des supports peu conventionnels soulignent la fragilité de la mémoire et nous rappellent l’impossibilité de fixer le temps, même en photographie.

Infos pratiques

L'exposition "Protographies" d'Oscar Muñoz se tient au Jeu de Paume jusqu'au 21 septembre 2014.

Adresse
Jeu de Paume
1, place de la Concorde
75008 PARIS

Métro : Concorde

Horaires
• Nocturne le mardi : de 11h à 21h
• Du mercredi au dimanche : de 11h à 19h
• Fermé le lundi

Tarifs
• Tarif plein : 10 €
• Tarif réduit : 7,50 €

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.jeudepaume.org/

Tag : Oscar Muñoz, Oscar Munoz, oscar munoz, oscar munoz expo, oscar munoz au jeu de paume, oscar munoz artiste, expo photo paris, jeu de paume paris , Oscar, Jeu de Paume, photographie, Concorde, artiste contemporain, Sucre, 1999-2000, fissure, verre, Café, Eau, 1995, miroirs, miroir, 21 septembre, Cali, 1994, colombien, 1951, Colombie, fusain, années 1970, années 1980, médiums, peinture, musée, parisien, 1976, Nocturne,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)