Le Chêne Rouge D'amérique : Présentation Et Culture

Le chêne rouge d'Amérique : présentation et cultureImage ©Msact

Dans la grande famille des chênes, le chêne rouge d'Amérique offre de grandes feuilles découpées vert foncé qui prennent de belles couleurs flamboyantes à l'automne. Voici une présentation de cet arbre et des conseils pour le cultiver.

Présentation de cet arbre

Le chêne rouge d'Amérique est originaire de l’est de l’Amérique du Nord. Il est le symbole de l'Etat du New Jersey.

Cet arbre dont le nom botanique est Quercus rubra appartient au genre Quercus et à la section des Lobatae.

Introduit en Europe dès 1724, il est souvent utilisé comme arbre d'alignement en ville car il résiste bien à la pollution. Il est apprécié dans les jardins pour son feuillage automnal, mais n’est pas recommandé en forêt car il a tendance à être envahissant et à supplanter les espèces locales.

Description de cet arbre

Le chêne rouge d'Amérique est un arbre à croissance rapide qui peut atteindre 20 à 30 m de hauteur. Son port étalé et son beau feuillage automnal en font un arbre d’ornement, en sujet isolé ou en alignement.

Il se caractérise par :
• un tronc lisse de couleur gris argenté, qui se crevasse quand l’arbre vieillit
• des rameaux brun rougeâtre
• de grandes feuilles découpées en sept ou neuf lobes ; elles virent au rouge en automne et restent sur l'arbre une bonne partie de l'hiver

Il fleurit au printemps (en avril mai) et produit des fleurs mâles en forme de longs chatons pendants et de petites fleurs femelles, groupées par deux.

Ses glands bruns rouges mesurent environ 2 cm et restent sur l'arbre pendant deux ans avant d'arriver à maturité.

Conseils de culture

Le chêne rouge d'Amérique préfère une exposition en pleine lumière et un sol assez profond et bien drainé. Il craint l’ombre, le calcaire et les excès d'humidité.

En revanche, il supporte bien le froid (jusqu'à -17 °C) et la pollution atmosphérique. Il résiste également aux périodes de sécheresse, aux sols pauvres et à l’oïdium.

Même s’il est peu touché par l'oïdium, cet arbre est sensible à certains champignons (polypores, armillaire et collybie) et à des maladies comme la maladie de l'encre et la flétrissure du chêne.

Cet arbre peu exigeant nécessite peu d’entretien. Il est toutefois conseillé de le tailler entre février et avril avant la reprise en végétation. Supprimez le bois malade ou mort et les branches qui se croisent pour ne garder que les branches vigoureuses.

Attention : ne le plantez pas à proximité des habitations car ses racines très puissantes peuvent soulever des revêtements épais.

Plus d'information :

Tag : chêne rouge d'Amérique, chêne rouge, Quercus rubra, quercus rubra, chêne rouge d'Amérique croissance, chêne rouge maladie, chêne rouge feuille, feuillage rouge automne, bel arbre automne , Arbre, chêne rouge d'Amérique, fleurs, oïdium, feuilles, calcaire, lumière, glands, chatons, humidité, pollution atmosphérique, Sécheresse, champignons, polypores, maladie de l'encre, chêne, Bois, crevasse, Port, famille, chênes, Amérique, Nord, New Jersey, nom botanique, Quercus rubra, genre, Quercus, Europe, 1724, Pollution, Forêt, espèces, racines,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)