La Récupération De L'eau

Hier, 22 mars, était la Journée mondiale de l’eau. Parce que l’eau n’est pas une ressource inépuisable et qu’une attitude éco-citoyenne commence par des gestes simples, voici tout ce qu’il faut savoir pour récupérer l’eau de pluie dans son jardin. La récupération de l’eau est une idée d’autant plus judicieuse qu’elle permet de réaliser des économies et que l’eau de pluie est bien meilleure que l’eau du robinet pour l’arrosage du jardin.

Les avantages de la récupération de l’eau

Si l’eau de pluie n’est pas potable, elle est en revanche tout à fait indiquée pour l’arrosage de vos cultures parce qu’elle présente le double avantage d’être riche en oligo-éléments sans être calcaire.
Malgré des quantités variables de précipitations selon les régions, la récupération de l’eau peut être pratiquée partout et par tous.
Contrairement aux idées reçues, elle est très répandue dans les régions les plus touchées par la sécheresse, comme les régions méditerranéennes, où tout gaspillage doit être évité.

Evaluer ses besoins en eau

Le choix du matériel de récupération de l’eau dépend de la consommation que vous en faites.
Avant d’acquérir un récupérateur, il est donc recommandé d’évaluer le volume d’eau dont vous avez besoin en fonction de vos usages.
Voici quelques estimations annuelles pour vous aider à définir vos besoins :
- il faut 150 à 500 litres par an pour arroser un potager de moins de 50m2
- 500 à 1500 litres pour un jardin de moins de 100m2
- plus de 1500 litres si vous souhaitez ajouter d’autres utilisations de l’eau récupérée (lavage de la voiture, par exemple) à l’arrosage du jardin.

Les récupérateurs d’eaux pluviales

Pour mettre en pratique la récupération de l’eau de pluie, un récupérateur est la solution idéale car c’est un équipement facile et rapide à installer et à démonter.
Ce système permet de récupérer 80 % à 90 % de la pluie tombée sur votre toit.
La pluie qui tombe sur le toit est d’abord récupérée dans une cuve aérienne, appelée collecteur, avant d’être stockée dans un réservoir et distribuée dans votre jardin par une pompe.

Installation du collecteur

Le collecteur s’installe sur votre gouttière et la relie au réservoir en filtrant les divers déchets qui risquent de ruisseler du toit (feuilles, brindilles, insectes).
Ce système de filtrage est indispensable à une bonne récupération de l’eau en vue de divers usages domestiques.

Les différents modèles de récupérateurs

Les magasins spécialisés proposent différents modèles de récupérateurs à partir de 26 € (cuve en polyéthylène de 300 litres munie d’un Robinet et d’un couvercle, chez Leroy Merlin).
D’autres modèles en forme d’amphore qui jouent la carte de l’esthétique coûtent plus de 150 €.
Quels que soient vos projets et vos besoins en matière de récupération de l’eau, les magasins spécialisés dans l’équipement du jardin sauront vous fournir le matériel adapté ainsi que des recommandations d’installation et d’utilisation (comment entretenir les cuves, éviter le trop-plein etc.).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.leroymerlin.fr/mpng2-front/pre?zone=zonecatalogue&idLSPub=1094477245&renderall=on

Tag : récupération de l’eau, récupération de l'eau de pluie, récupérateur d'eau



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis