Le Lambris

Le lambris s’invite dans tous les intérieurs, que vous optiez pour un style contemporain, classique ou plus rustique. Ce revêtement esthétique et abordable se décline désormais en différents matériaux et dimensions et se prête à toutes sortes de finitions et de décors.

Les avantages du lambris

Le lambris a pour premier avantage de pouvoir, sans gros travaux, dissimuler rapidement des surfaces abîmées, qu’il s’agisse de Murs ou de plafonds.
Ce revêtement pratique offre également des possibilités décoratives intéressantes, car il se décline en diverses essences variées et colorées.
Il peut aussi être peint et agrémenté de listels colorés, c’est-à-dire de baguettes étroites à intercaler entre deux lames.

Le lambris en bois

Le lambris en bois peut s’employer brut ou verni dans toute la maison, à condition d’utiliser un traitement particulier pour les pièces humides.
Il est commercialisé en différentes longueurs et différentes essences, notamment :
- le sapin, qui s’harmonise bien avec une décoration contemporaine
- le pin maritime aux teintes douces, qui est le bois le plus courant
- le chêne, qui offre une teinte brune chaleureuse
- le teck et les autres bois exotiques, qui sont bien adaptés aux pièces humides mais plus coûteux.
Pour choisir une teinte, il faut savoir que le bois naturel fonce au fil des ans, sous l’effet du soleil et de la lumière.
Ce matériau constitue un revêtement original, grâce aux nœuds du bois qui viennent rompre la monotonie de la surface lambrissée.

Le lambris revêtu

Le lambris revêtu, constitué d’une couche d’aggloméré revêtu d’un papier mélaminé, imite l’apparence du bois.
Il s’utilise dans toutes les pièces à condition qu’elles ne soient pas trop humides.
Dans les lieux humides, on choisira plutôt un bois exotique ou du PVC.

Le lambris en PVC

Le lambris en PVC est un revêtement récent dans la décoration murale.
Il se présente sous forme de lames rigides déclinées dans différents coloris.
Ce matériau a l’avantage d’être imputrescible et indéformable.
En contrepartie, il est non respirant et non recyclable.

Idées décoratives

La disposition des lames d’un lambris permet de créer des effets décoratifs et de structurer le volume d’une pièce.
Le sens de pose le plus courant, à la verticale, donne de la hauteur à la pièce, tandis que des lames horizontales créent une impression de profondeur mais "réduisent" la hauteur des murs.
Une pose verticale permet de créer différents effets, selon que l’on recouvre la totalité du mur ou que l’on arrête les lames avant le plafond.
Si on habille uniquement la partie basse du mur (sur une hauteur d’un mètre), on peut associer les lames avec du Papier peint ou du crépi.

Avant la pose

On conseille de laisser un lambris en bois dans la pièce où il doit être posé pendant une semaine (ou au minimum 48 heures) afin qu’il se stabilise.
Il suffit d’enlever le film Plastique et d’empiler les lames à plat.
Cette opération permet d’éviter les déformations des lames dues au fait que le bois "travaille" (le volume du bois change selon l’humidité et la température d’une pièce).

Conseils de pose

La pose du lambris est assez comparable à celle du Parquet puisqu’il est constitué de plusieurs lames qu’il faut assembler les unes dans les autres.
Les lames en PVC se posent directement sur le mur, par collage, par agrafage ou par vissage, sans déposer le revêtement existant, à condition que le support soit plan, sain et sec.
Elles peuvent aussi se poser sur une ossature faite de tasseaux pour dissimuler des tuyaux ou des gaines électriques.
Pour des lames en bois, le plus simple consiste à les disposer "à joints perdus", en utilisant la chute de la lame utilisée pour la rangée précédente pour commencer une nouvelle rangée.
Pour protéger le bois, vous pouvez réaliser une finition avec une lasure transparente ou avec un vernis pour qu’il résiste mieux à l’humidité.

Plus d'information :

Tag : lambris, pose lambris, choix lambris



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis