Le W3c Et Les Standards Du Web

Le W3C et les standards du web

Le W3C est le consortium international qui définit les standards du World Wide Web pour que chacun puisse profiter au mieux des potentialités de cette invention. Ce consortium, aujourd’hui représenté dans de nombreuses régions du monde, a été créé par Tim Berners-Lee, l’un des fondateurs du web. Nous vous proposons de découvrir son rôle et son histoire.

Qu'est-ce que le W3C ?

Le sigle W3C est l’abréviation de World Wide Web Consortium.
Il désigne un consortium international créé en octobre 1994 afin de promouvoir l'évolutivité du Web et la compatibilité de ses technologies (par exemple : HTML, XHTML et CSS).

Le World Wide Web Consortium ne définit pas des normes au sens européen, mais publie des recommandations à valeur de standards industriels.

Histoire du W3C

Le W3C a été fondé en 1994 par Tim Berners-Lee, l’un des pères du web, au Mit (Massachusets Institute of Technology / Laboratory for Computer Science).
Sa fondation a reçu le soutien de l'organisme de défense américain DARPA et de la commission européenne.

Tim Berners-Lee a voulu faire du Web une invention complètement libre, sans brevets ni droits.
Les standards du World Wide Web Consortium sont donc basés exclusivement sur des technologies libres de tout droit pour que chacun puisse les adopter.

Depuis sa création, le World Wide Web Consortium s’est doté de nombreux bureaux régionaux dans le monde.
L'INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique) est devenu le représentant du W3C en Europe en 1995. Il a été remplacé par l’European Research Consortium for Informatics and Mathematics (ERCIM) en 2003.
L'université japonaise Keio University représente le consortium en Asie depuis septembre 1996.

En avril 2008, on dénombre 18 bureaux du World Wide Web Consortium dans les différentes régions du monde (Australie, Chine, Inde, Corée, Afrique du Sud…).

Rôle et organisation

Le W3C supervise le développement des standards du web, c’est-à-dire des différentes technologies et protocoles utilisés sur le Web.
Les technologies à la base des pages Web sont notamment le HTML et le XHTML, le Css (Cascading Style Sheet, "feuilles de style en cascade") et le DOM (Document Object Model).
Cependant, les recommandations du consortium peuvent aussi concerner l’HTTP (Hypertext Transfer Protocol), l’XML (Extensible Markup Language) et bien d’autres technologies.

Le consortium définit ces standards sous forme de recommandations, qui sont mises à jour dans plusieurs versions successives.
Il laisse ensuite aux fabricants le soin de suivre ses recommandations.
Vous trouverez la traduction française des recommandations du W3C sur le site : http://www.w3.org/2003/03/Translations/byLanguage?language=fr

Aujourd’hui, le consortium est géré conjointement par le Mit (Massachusetts Institute of Technology) aux États-Unis, l’ERCIM (European Research Consortium for Informatics and Mathematics) en Europe et l'Université Keio au Japon.
Il est supervisé par son fondateur Tim Berners-Lee, à qui l’on doit notamment la création du protocole URL, de l'HTTP et de l'HTML.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.w3.org/

Tag : W3C, World Wide Web Consortium, recommandations W3C, Tim Berners-Lee, web



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis