Facebook : Futur Baby-sitter Des Moins De 13 Ans ?

Facebook : futur baby-sitter des moins de 13 ans ?

En moins de trois semaines depuis son entrée en bourse, l’action Facebook a perdu près de 30%. Pour rassurer ses investisseurs, le géant communautaire aux 901 millions d’utilisateurs mise sur un nouveau projet qui suscite déjà le débat sur la toile.

Contrôle parental signé Mark Zuckerberg

Le Wall Street Journal a déclaré hier l’intention de Facebook de créer un contrôle parental. Ce dernier permettrait aux parents de relier le compte de leurs enfants aux leurs afin de pouvoir contrôler les demandes d’amis et applications de leurs bambins.

Le but final est d’autoriser les moins de 13 ans à s’inscrire sur le site de Mark Zuckerberg en assurant une certaine sécurité des données grâce au contrôle parental.

Les moins de 13 ans : Un marché très attractif

Le marché des moins de 13 ans est une mine d’or aujourd’hui inaccessible légalement.

Chaque jour, Facebook ferme des milliers de comptes créés par des enfants : 7,5 millions de moins de 13 ans utiliseraient déjà, illégalement, le réseau social dont 5 millions de moins de 10 ans. 4% des utilisateurs auraient moins de 6 ans selon une étude publiée en 2011 par le Consumer Report.

Si l’ouverture de Facebook à cette tranche d’âge n’est pas encore à l’ordre du jour, Mark Zuckerberg y voit déjà une opportunité non négligeable pour son site.

Comptes Facebook ou l’art de se vieillir

Aujourd’hui, des milliers de comptes sont régulièrement falsifiés par des enfants de moins de 13 ans. L’astuce ? Se rajouter quelques années au moment de l’inscription.

Une manipulation simple qui place Facebook dans l’illégalité, notamment aux Etats-Unis où la loi est très stricte concernant les données personnelles des enfants.

L’ouverture du site de manière sécurisée aux moins de 13 ans permettrait d’en finir avec ces méthodes, et d’éloigner Facebook des ennuis judiciaires.

Des enfants facebooksiens qui valent de l’or

Depuis son entrée en bourse l’image financière du groupe Facebook se détériore. L’autorisation de création de comptes au moins de 13 ans permettrait à Facebook d’agrandir considérablement son réseau et ses recettes publicitaires.

De nouveaux annonceurs pourraient venir se greffer au réseau social de par leur proximité auprès des jeunes, notamment sur le secteur du mobile.

Un coup double pour le site : un revenu supplémentaire et de nouvelles perspectives sur le mobile pour rassurer les marchés.

La vie privée des enfants mise en danger ?

Récolter les données personnelles des moins de 13 ans serait le point final de ce projet. Aux Etats-Unis, l’accord des parents est obligatoire pour une telle mesure, une entorse à la loi pouvant entraîner des poursuites.

Aujourd’hui, des voix s’élèvent déjà pour dénoncer le manque de protection des données privées diffusées sur le site. Facebook s’est déjà vu impliqué dans de nombreux procès concernant la protection des données de ses utilisateurs.

L’éternelle question étant : la vie privée des enfants mérite-t-elle d’être dévoilée et exploitée par tous ? A en croire les millions de comptes falsifiés par les moins de 13 ans, il semble que cela ne soit pas un problème. Aux parents d’en décider.

Plus d'information :

Tag : Facebook moins de 13 ans, Facebook enfants, données privées moins de 13 ans, Mark Zuckerberg, Facebook contrôle parental, Facebook vie privée enfants, Facebook vie privée , FaceBook, contrôle parental, Mark Zuckerberg, vie privée, Données personnelles, réseau social, or, Wall Street Journal, Récolter, entorse,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis