5 Choses à Savoir Sur L'éducation Positive

5 choses à savoir sur l'éducation positive

Impossible d'échapper au phénomène ! L'éducation positive, aussi appelée parentalité bienveillante, est LA nouvelle méthode censée favoriser le développement personnel de l'enfant et de sa famille. Son objectif est d'aider les enfants à devenir des adultes épanouis. Voici 5 choses à savoir sur cette méthode éducative en vogue.

1- Elle est partout

Encore confidentielle il y a une dizaine d'années, l'éducation positive est devenue incontournable sur Internet et dans la presse parentale.

Cette méthode qui envisage les relations parent-enfant dans une perspective gagnant-gagnant a inspiré de nombreux ouvrages, notamment J'ai tout essayé de la thérapeute Isabelle Filliozat (éd. Lattès, 2011) et La Discipline positive de Jane Nelsen (éditions Du Toucan, 2012).

Le premier s'est vendu à 62.000 exemplaires tandis que le second est un succès mondial écoulé à plus d'un million d'exemplaires !

Sur le web, des blogs entiers et des milliers de pages de forums sont consacrés à cette forme d'éducation bienveillante.

Si l'idée n'est pas nouvelle (puisqu'elle était déjà défendue par Rousseau, Montessori ou Dolto), elle suscite depuis plusieurs années un regain d'intérêt, soutenu par de récentes découvertes dans le domaine des neurosciences.

2- Elle est fondée sur la bienveillance

La pédagogie positive ambitionne d'aider les enfants à devenir des adultes épanouis, autonomes et responsables.

Pour mener à bien ce programme, elle repose sur l'épanouissement de l'enfant et la bienveillance des parents.

Les principes à la base de cette méthode éducative sont :
=> le respect mutuel
=> la communication
=> le renforcement positif.

Ce dernier point consiste à mettre en avant les qualités et les bons comportements de l'enfant, pour l'encourager à poursuivre dans cette voie et l'aider à grandir avec une bonne estime de lui-même et des autres.

3- Elle s'inspire de la communication non violente

La principale influence idéologique de l'éducation positive est la Communication Non Violente (CNV), mise au point par le psychologue Marshall B. Rosenberg dans le courant des années 1970.

Cette méthode de communication, qui donne des clés pour communiquer sans jugement ni agressivité, s'adresse à l'origine à tout le monde, et pas seulement aux parents !

Mais selon les partisans de la parentalité bienveillante, la communication non violente doit être à la base de la communication parent-enfant.

Cette idée est notamment défendue par Elaine Faber et Adele Mazlish, dans leur best-seller Parents épanouis, enfants épanouis.

A noter : une campagne de sensibilisation vient d'être lancée en France par l'Observatoire de la violence éducative ordinaire (OVEO) pour alerter les parents sur l'impact des violences verbales qu'ils prononcent parfois dans l'éducation de leur enfant.

Sous le coup de la colère, il peut arriver que l'on dise des mots qui font mal et qui peuvent laisser des traces indélébiles. Ces petites phrases dont les parents sous-estiment l'impact peuvent compromettre la confiance de l'enfant et son estime de soi.

4- Elle est validée par la science

L'essor de l'éducation positive ces dernières années s'explique par les récentes avancées dans le domaine des neurosciences.

En quelques décennies, les neurosciences ont révolutionné notre connaissance du cerveau et notre représentation de la pensée.

Or, certaines découvertes sur l'activité cérébrale sont venues étayer les théories de la parentalité bienveillante, par exemple en quantifiant le stress induit par une fessée ou les effets délétères de propos négatifs.

De quoi faire table rase du passé et des méthodes éducatives autoritaires d'autrefois !

5- Il existe de nombreux outils pour les parents

Si l'éducation positive a tout pour plaire en théorie, elle n'est pas si simple à mettre en pratique quand les enfants n'en font qu'à leur tête...

Heureusement, de nombreux livres et blogs viennent au secours des parents ordinaires qui ont bien du mal à atteindre leur idéal de parent bienveillant qui ne s'énerve jamais !

Vous y trouverez notamment des outils pour désamorcer les conflits (par l'humour, le jeu, la bienveillance et le bon exemple).

Vous y dénicherez aussi des conseils pour ne pas culpabiliser. Dites-vous bien qu'un enfant n'a pas besoin de parents parfaits, mais plutôt de parents authentiques qui reconnaissent leurs erreurs...

Pour vous aider à progresser sur la voie de la parentalité bienveillante, nous vous recommandons les livres Dix phrases positives à dire aux enfants de Paul Axtell (éditions Performance, 2014) et Cool Parents Make Happy Kids de Charlotte Ducharme (éditions Marabout, 2017).

Vous trouverez aussi une mine de conseils et d'idées sur les blogs : Papa positive ! (lien ci-dessous), Drôle de maman et Les Super Parents. Tout un programme ;-)

Plus d'information :

Visitez le site : http://papapositive.fr/

Tag : éducation positive, éducation positive définition, éducation positive definition, éducation positive principes, parent bienveillant, parentalité bienveillante, éducation positive blog, éducation positive livre



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis