Qu'est-ce Qu'un Vote Utile ?

Qu'est-ce qu'un vote utile ?

A l'approche de l'élection présidentielle, certains candidats appellent à "voter utile". Mais cet argument est-il valable ? Et que signifie vraiment cette expression ? Nous vous proposons de faire le point sur la définition du vote utile, son intérêt supposé et ses inconvénients...

Une stratégie électorale

Le vote utile est une stratégie consistant à voter pour celui des partis dominants dont on se sent le plus proche, plutôt que pour un parti représentant mieux ses idées mais dont on estime qu'il a peu de chances de parvenir au second tour du scrutin, puis au pouvoir.

Ce vote est qualifié d'"utile" parce qu'il doit permettre, dans l'esprit des électeurs qui le pratiquent, d'éviter de gaspiller sa voix en faveur d'un candidat qui a, selon les sondages ou les probabilités, peu de chances de gagner.

Il s'agit donc d'un vote tactique, destiné principalement à empêcher le parti dominant adverse de l'emporter. Les Américains parlent d'ailleurs de tactical voting.

Ce choix stratégique s'oppose au vote sincère, qui consiste à donner sa voix au candidat que l'on préfère, objectivement et indépendamment des autres candidats en lice.

Une conséquence de notre système politique

Le vote utile est une caractéristique des systèmes politiques bipartisans (où deux partis dominants s'affrontent) et une conséquence du mode de scrutin.

En effet, il est surtout pratiqué dans les élections à deux tours (où seuls deux candidats sont retenus pour le second tour) pour influencer le résultat final dans un sens qu'on espère.

Pour voir accéder au second tour un candidat proche de leur sensibilité politique, les électeurs préfèrent voter dès le premier tour pour un candidat qui peut gagner plutôt que pour un petit candidat donné perdant par les sondages ...

On le voit, ce vote tactique est conditionné par les prévisions d'un résultat donné. En fonction de cette prévision, les électeurs font le choix "le moins mauvais" au lieu de donner leur suffrage au candidat et/ou au programme qu'ils estiment "le meilleur".

Une séquelle du 21 avril 2002

Selon les analystes politiques, l'élimination de Lionel Jospin au premier tour de l'élection présidentielle française de 2002 a durablement marqué les esprits parmi les électeurs de gauche.

Depuis, le parti socialiste a souvent utilisé l'argument du 21 avril 2002 pour appeler l'électorat de gauche à voter utile et à se détourner des petits candidats (radicaux, écologistes) afin d'assurer au PS une présence au second tour face à la droite.

Et c'est un fait que, depuis 2002, la montée du Front national (affichant des scores de plus en plus élevés aux scrutins intermédiaires) a changé la donne. 

Selon Emmanuel Rivière de l'institut Kantar Sofres, pour l'élection présidentielle 2017 :
"Les trois-quarts des Français sont convaincus que Marine Le Pen sera présente au second tour. Il y a quinze ans, c'était un séisme. Aujourd'hui, cela semble une évidence."

Le vote utile apparaîtrait désormais comme la solution pour éviter un duel droite - extrême droite à tout prix. Dans la même optique, près de 600.000 électeurs de gauche ont participé à la primaire de la droite en novembre dernier afin de choisir "le moins pire des candidats de droite".

Une atteinte à la démocratie

Même si le vote utile peut sembler rationnel et pragmatique (il semble préférable de ne pas gaspiller sa voix en pure perte, pour une candidature marginale ou vouée à l'échec), beaucoup y voient une atteinte à la démocratie.

En effet, ce vote ne traduit pas les convictions politiques profondes des électeurs et bride donc d'une certaine manière la liberté d'expression de chaque électeur.

Avec une forte proportion d'indécis pour l'élection à venir (15 à 16 millions d'électeurs indécis ou abstentionnistes selon les statistiques), on peut se demander si les électeurs ont encore des convictions...

Mais pour ceux qui en ont, "voter utile" fausse à coup sûr le jeu électoral. S'ils plébiscitaient le candidat de leur choix plutôt que de se baser sur des sondages fatalistes et pas toujours fiables, leurs voix inutiles ne le seraient pas tant que cela !

D'ailleurs, les notions mêmes de votes inutiles et de candidats inutiles vont à l'encontre de la représentativité en démocratie.

Plus d'information :

Tag : vote utile, qu'est ce qu'un vote utile, vote utile définition, vote utile definition, vote utile c'est quoi, vote sincère et vote utile, vote sincère définition, voter untile, élections présidentielles, tactical voting , sondages, élection présidentielle, parti, 21 avril 2002, 2002, Marine Le Pen, séisme, optique, pragmatique, bride, liberté d'expression, électeur, statistiques, coup sûr, Sofres, Emmanuel rivière, Front national, probabilités, systèmes politiques bipartisans, élections, Lionel Jospin, premier tour de l'élection présidentielle française, parti socialiste, radicaux, écologistes, PS, fatalistes,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis