Le Lep, Livret D'épargne Populaire : Guide Pratique

Le LEP, livret d'épargne populaire : guide pratique

Le livret d'épargne populaire ou LEP est un contrat d'épargne réservé aux personnes qui paient peu d’impôts. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce livret offrant une rémunération supérieure à celle du livret A.

Qu'est-ce que le LEP ?

Le livret d'épargne populaire ou LEP a été créé en 1982 pour aider les personnes aux revenus modestes à faire fructifier leurs économies.

C’est un livret d'épargne réglementé distribué dans tous les réseaux bancaires et par le Trésor Public.

Ce produit est particulièrement avantageux car ses intérêts sont exonérés d’impôts et sa rémunération est supérieure à celle du livret A.

Comment fonctionne le LEP ?

Le livret d'épargne populaire permet de placer jusqu’à 7.700€, hors capitalisation des intérêts.

Son taux de rémunération est égal au taux du livret A majoré de 0,50%, soit 2,25% net d'impôt depuis le 1er août 2010.

Comme pour tous les livrets d'épargne, c’est un placement sans risque.
Les intérêts sont calculés par quinzaine et vous êtes assuré de récupérer votre capital majoré des intérêts.

L’épargne reste disponible car les versements et les retraits sur un LEP sont libres. Attention : le solde de ce livret ne peut jamais être négatif.

Ce placement n’a pas de limite de durée, à condition que le titulaire remplisse chaque année la condition de non imposition ou d’imposition inférieure à un certain plafond fixé par la loi (voir ci-dessous).

Qui peut ouvrir un LEP ?

Le livret d'épargne populaire est réservé aux personnes les plus modestes, qui sont fiscalement domiciliées en France et ne paient pas d’impôts ou peu d’impôts.

En 2010, seules les personnes non imposables ou qui ont payé moins de 757€ d’impôt sur le revenu en 2009 peuvent ouvrir un LEP.
A noter : le montant à prendre en compte est le montant d’impôt à payer avant les éventuelles réductions, avoirs fiscaux ou crédits d’impôts.

Chaque contribuable ne peut posséder qu’un seul livret d'épargne populaire.
Pour les couples mariés, il est possible d’avoir un livret pour chaque conjoint. Le nombre de livrets est en effet limité à deux LEP par foyer fiscal.

A l’ouverture du livret, il faut présenter l'original de l'avis d'imposition de l'année précédente (ou de l'année en cours si vous l'avez et qu'il est plus favorable) et effectuer un versement minimum de 30€.

Pour conserver son livret, il faut fournir chaque année son avis d'imposition afin de prouver que l'on remplit toujours les conditions d'octroi.
Si vous êtes titulaire d’un LEP et que votre impôt dépasse la limite fixée pour en bénéficier, vous devez demander la clôture de ce livret au plus tard le 31 décembre de l’année en cours.
En cas de non respect du plafond d'impôt, la totalité des intérêts peut être supprimée.

A noter : le livret peut toutefois être maintenu ouvert si le titulaire prouve, par son avis d'imposition de l'année en cours, qu'il remplit à nouveau les conditions de détention d’un LEP. Ce système permet la tolérance d'une année sans remplir les conditions du plafond d'impôt.

Quelle est la fiscalité du LEP ?

Les intérêts du livret d'épargne populaire sont exonérés d'impôt sur le revenu et de cotisations sociales.
Vous n’avez pas à les faire figurer dans votre déclaration de revenus.

En bref

Voici un récapitulatif des principales caractéristiques du livret d'épargne populaire :

• Taux de rémunération : 2,25 % depuis le 1er août 2010
• Plafond des dépôts : 7.700 € (hors capitalisation des intérêts)
• Minimum de versement : 30 € à l'ouverture
• Versements libres
• Epargne disponible
• Fiscalité : intérêts totalement exonérés d'impôts
• Risque : aucun

Plus d'information :

Tag : LEP, le LEP, livret d'épargne populaire, livret LEP, taux LEP, LEP plafond, taux du LEP, compte LEP, livret d'épargne, épargne populaire



Avis

  • fermer un LEP

    02 février 2011

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis