La Ds : Voiture Star Des Années 60

La DS : voiture star des années 60

Modèle emblématique des années 1960 et 1970, la DS de Citroën s’est imposée comme la référence des voitures de luxe de l’époque. Cette automobile aux lignes caractéristiques, commercialisée entre 1955 et 1975, a également contribué à la notoriété de la marque Citroën dans le monde.

Une voiture révolutionnaire

La DS a été présentée le 1er octobre 1955 au Grand palais à Paris et a été d’emblée l'attraction du salon de l'automobile de 1955.

Cette automobile, destinée à remplacer la fameuse Traction Avant de Citroën, était révolutionnaire par bien des aspects, à commencer par son design des plus audacieux.
Elle a été dessinée Flaminio Bertoni, en collaboration avec l’ingénieur André Lefebvre.

Le souci d'ergonomie qui a présidé à sa création a fait de la "déesse" un monument du design mondial et l’une des créations mythiques de Citroën, au même titre que la 2cv et la Traction.

Des équipements d’exception

La DS a également révolutionné l'histoire de l'automobile par ses nombreuses innovations technologiques en matière de suspension, de tenue de route, de freinage et de direction.
Elle a contribué à démocratiser des équipements jusque-là réservés à des véhicules d’exception, tels que la direction assistée.

Elle était dotée d’une boîte de vitesses semi-automatique, de freins à disque et, à partir de 1968, de phares pivotants.
Son confort et sa tenue de route exceptionnels pour l'époque, ainsi que son grand espace à l'arrière ont fait de ce modèle la référence des voitures de prestige françaises.

Le Général de Gaulle a également participé au succès de la DS en la choisissant comme voiture officielle de la présidence.
Elle a ainsi descendu plusieurs fois les Champs-Elysées ce qui lui a assuré une formidable publicité.

Evolutions de la DS

Ce modèle a été décliné par Citroën en berline puis en break et en cabriolet.
En tout, 1.456.115 exemplaires ont été produits et ont été adoptés un peu partout dans le monde.

À l'origine, le long capot de la DS était destiné à accueillir un moteur 6 cylindres, mais celui-ci n’a pas pu être adopté en raison de son poids.
Le nom des différentes versions (DS 19, 20, 21, 23) vient du moteur quatre cylindres en ligne, qui est passé de 1,9 litres à 2,0 puis 2,1 et enfin 2,3 litres.

En mars 1961, la puissance de la DS 19 passe de 75 à 83 chevaux.
En 1966, son moteur est profondément modifié : la DS 19 devient DS 20 par augmentation de cylindrée à 1985cm3 (89 chevaux).
La DS 21 (2175 cm3) fournit quant à elle 106 chevaux. À partir de 1969, ce modèle est doté de l’injection électronique Bosch.

Anecdote

Dans les années 1960, la DS a également brillé dans les rallyes.
Elle a notamment remporté le rallye de Monte-Carlo à deux reprises (en 1959 et 1966) et le Tour de Corse (en 1961 et 1963).

Plus d'information :

Tag : DS, DS Citroën, histoire de la DS, voiture collection



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis