La Dentelle D'alençon : Un Savoir-faire Consacré Par L'unesco

La dentelle d'Alençon : un savoir-faire consacré par l'UNESCO

Depuis le 16 novembre 2010, la dentelle au Point d'Alençon est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. Consacrée comme "la Reine de la Dentelle" lors de l'Exposition Universelle de 1851 à Brighton, la dentelle d'Alençon est unique au monde. Nous vous proposons de découvrir ce savoir-faire transmis de génération en génération depuis près de quatre siècles.

Une dentelle unique en son genre

Le Point d'Alençon est une technique rare de production de dentelle à l’aiguille, pratiquée à Alençon dans l’Orne.

Cette technique, qui a vu le jour au XVIIe siècle, doit sa singularité au haut niveau de savoir-faire requis et au temps très long qu'il faut pour produire cette dentelle : chaque centimètre carré de dentelle d'Alençon représente en effet sept heures de travail !

Chaque pièce est constituée de l’assemblage invisible d’éléments de petite taille, dont l’exécution nécessite dix étapes. A partir d’un simple fil de lin et d’une aiguille, les dentellières créent des pièces prestigieuses et uniques.

A noter : la dentelle au Point d'Alençon est exclusivement faite à l’aiguille ET à la main et ne peut en aucun cas être reproduite, ni au fuseau ni mécaniquement.

Un savoir-faire inscrit au patrimoine mondial

L'annonce du classement de la dentelle au Point d'Alençon sur les listes du Patrimoine Culturel immatériel de l'Humanité a été faite par l'UNESCO le 16 novembre 2010.

Après avoir longuement œuvré à la sauvegarde des monuments et des sites dans le monde, l’UNESCO s’emploie depuis 2003 à sauvegarder la mémoire vivante des pratiques humaines susceptibles de disparaître à défaut de n’avoir pu être transmises.

La dentelle d'Alençon répond parfaitement à la définition de ce patrimoine culturel immatériel que l'UNESCO souhaite préserver. Il s’agit en effet d’un art unique au monde par sa technicité, sa finesse et sa beauté.

Avec l'obtention de ce label, la Ville d’Alençon et ses partenaires doivent s’engager à préserver et à transmettre aux générations futures ce savoir-faire qui s’est transmis sans discontinuité jusqu’à nos jours.

La préservation des traditions à Alençon,

L’Atelier Conservatoire National d'Alençon a été créé en 1976 pour préserver les procédés de dentelles traditionnelles alors sur le point de disparaître.
Aujourd’hui, les dentellières de l'Atelier national préservent ce savoir-faire et mettent leur talent au service des créateurs.

La ville d'Alençon possède par ailleurs un Musée des Beaux-arts et de la Dentelle dont les collections n’ont cessé de s’enrichir au fil des siècles.
Ce musée conserve actuellement la plus grande collection au monde de dentelle d’Alençon, soit 220 pièces ou échantillons datant du XVIIIe siècle à nos jours.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.ville-alencon.fr/alencon.asp?idpage=10661

Tag : dentelle d'Alençon, point d'Alençon, dentelle, la dentelle, dentelle à l'aiguille, dentelle d'Alençon UNESCO, patrimoine mondial UNESCO, Alençon



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis