Le Monde Numérique Selon Maurice Benayoun

Le monde numérique selon Maurice Benayoun

Doté d’un esprit vif, satirique et sain, d’une intelligence instantanée, connective, d’une logique implacable et d’un humour tout terrain, Maurice Benayoun est un producteur d’idées géniales… au kilomètre ! Domaine de prédilection : les Arts Appliqués aux Nouvelles Technologies.

Une théorie s’installe quand elle rencontre l’imaginaire

D’après Maurice Benayoun, la théorie naît de la rencontre avec l’imaginaire, lorsque les nouvelles technologies rejoignent notre fantasmatique.

En tant que « cyber concepteur », Moben (de son pseudo) offre une vision anticipée, sensible, intelligente, positive et connective de l’avenir. Il repense intégralement le rôle des objets technologiques et propose des outils concrets de contrôle, d’amélioration des conditions de l’individu dans son environnement urbain contemporain.
Spécialiste des arts numériques et des grandes installations urbaines interactives, il oriente désormais l’essentiel de ses recherches, et de son travail, vers l’analyse et la captation du flux des émotions du monde, dont il en révèle la visibilité, les reliefs, les variations ainsi que les impacts sur le bien-être de la société.

Ses activités sont désormais axées vers 3 domaines privilégiés :
1) Art, Création, Technologie,
2) Grandes installations urbaines interactives planétaires,
3) Recherche expérimentale.

Un traducteur éveillé du champ de conscience et de l’invisible.

Maurice Benayoun repense le rôle de l’artiste contemporain et son rapport avec la science, dans le but de lui attribuer de nouvelles compétences, et lui permettre devenir un coproducteur avant-gardiste des services urbains.

Il encourage les capacités artistiques et conceptuelles à jouer un rôle actif et complémentaire au cœur de la politique environnementale urbaine, pour apporter une pierre à l’édifice d'un monde plus averti (concept, organisation, fabrication…).

Le web en tant que « Corps Global » :
Sa vision de l’Internet : un système nerveux mondial autonome. Un organisme qui tente de survivre indépendamment des autres éléments vitaux, et regroupant 6 milliards de terminaisons nerveuses. Chacune de ces terminaisons est un organisme en soi, qui nécessite une interconnexion performante et précise entre les différentes parties qui les constituent. Un ::CORPS GLOBAL:: soit un organisme qui tente de survivre par lui-même.

The-Dump : la décharge

« The Dump (la décharge) est un assemblage profondément riche de propositions numériques qui mettent en œuvre la matérialité même de la culture numérique. Les utilisateurs de cette décharge ont ici l’opportunité de « creuser en profondeur », de fouiller le Dump. »


©Moben

The dump : 207 hypothèses pour un passage à l'acte [Broché] - 24.70 euros - Disponible en ligne sur www.fnac.com et www.amazon.fr

« Le plus important est l’articulation entre le Dump et les propres projets artistiques de Maurice Benayoun qui recycle la culture numérique pour la transformer en terrain fertile afin d’accueillir la pensée progressiste et la réaction affective. Car les acteurs du Dump sont tenus de creuser [...] pour fouiller des couches d’interfaces et d’imagerie algorithmique dans le but de révéler et de se délecter des promesses épistémologiques et politiques du numérique. » Tim Murray

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.benayoun.com/

Tag : Maurice Benayoun, Moben The dump, cyberculture, arts numériques, arts technologiques, nouvelles images



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis