Franc Succès Pour Les 10 Ans De C'est Pas Classique à Nice

Pour ses dix ans, le festival C'est pas classique a enregistré des records d'affluence au Palais Acropolis à Nice. Grâce à des invités prestigieux et une programmation éclectique et originale, cette édition anniversaire a comblé les attentes du public et des organisateurs. Retour en images sur trois jours où la musique classique a fait salle comble.

Un record d'affluence

Avec 70.000 spectateurs en 3 jours, l'édition 2014 du festival C'est pas classique a connu une fréquentation à la hauteur de l'événement !

Le Conseil général des Alpes-Maritimes souhaitait faire de ce dixième anniversaire une édition exceptionnelle. Un pari réussi au vu de l'affluence record enregistrée au Palais Acropolis de Nice...

Les Azuréens sont venus en nombre acclamer les 500 artistes participant au festival. Ce succès s'explique bien sûr par la richesse de la programmation : pas moins de 50 concerts gratuits, des spectacles revisités, des ateliers interactifs pour petits et grands, et toujours des interprétations inédites, originales et décalées.

Un plateau d'exception

Pour son 10e anniversaire, le festival C'est pas classique avait invité des compositeurs de renommée internationale venus partager leur amour de la musique classique avec les mélomanes et les néophytes.

Le vendredi soir, Michel Legrand a assuré l'ouverture du festival, accompagné par le prestigieux orchestre philharmonique de Nice. Ce concert donné à guichet fermé a été l'occasion de ré-entendre ses plus grands succès. 2500 personnes sont venues écouter des thèmes inoubliables comme "Les demoiselles de Rochefort", "Les parapluies de Cherbourg" ou "Peau d’âne" accompagnés de projections d'extraits de ces films.



Copyright : G-VeranCG06 - Michel Legrand

Le parrain de l'édition 2014, Jean-François Zygel, a lui aussi contribué au succès de cet événement en offrant à une salle conquise un concert extraordinaire. Grâce à ce pianiste et compositeur atypique, la musique classique s'ouvre à l'improvisation et au dialogue avec le public.



Copyright : G-VeranCG06 - Jean-François Zygel

Pour clôturer cette édition exceptionnelle, le festival a fait appel à un Dj, chef de file de la scène électro : Wax Tailor. Celui-ci a réuni 45 musiciens, 17 choristes du conservatoire de Lille et 4 chanteurs dont 3 rappeurs autour d’un projet inédit, "The Phonovisions Symphonic Orchestra". Une expérience live qui a été ovationnée par le public, toutes générations confondues !


Copyright : G-VeranCG06 - Wax Tailor and the Phonovisions Symphonic Orchestra

Rendez-vous en novembre prochain

Le bilan est donc très positif pour les 10 ans de C'est pas classique.

Cette manifestation, organisée par le Conseil général des Alpes-Maritimes avec la participation de la Ville de Nice, confirme son statut d'événement incontournable dans l'agenda culturel azuréen. Ce rendez-vous atypique fait même parler de lui à travers tout l'Hexagone.

Le festival reviendra bien sûr l'année prochaine pour la plus grande joie des amateurs de musique classique et de tous qui veulent la découvrir. Rendez-vous est pris au Palais Acropolis les 27, 28 et 29 novembre 2015 !

Plus d'information :

Visitez le site : https://cpasclassique.cg06.fr/

Tag : C'est pas classique, c'est pas classique, c'est pas classique 2014, festival c'est pas classique 2014, bilan c'est pas classique 2014, nombre de visiteurs c'est pas classique 2014, 10 ans c'est pas classique , Festival, Nice, musique classique, Palais Acropolis, Michel Legrand, Wax Tailor, Jean-François Zygel, Alpes-Maritimes, Conseil général, programmation, Hexagone, electro, improvisation, compositeur, pianiste, conservatoire de Lille, âne, Les Parapluies de Cherbourg, Les demoiselles de Rochefort, orchestre philharmonique de Nice, compositeurs, 10e, plateau, éclectique, 29 novembre,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis