Le Phare De Cordouan : Un Monument à Visiter En Gironde

Situé à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde, le Phare de Cordouan est unique au monde. Ce monument vieux de plus de quatre siècles est le plus ancien phare français encore en activité. Son architecture remarquable lui a valu le surnom de "Versailles des mers".

Un monument unique au monde

C'est à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde, formé par la confluence de la Garonne et de la Dordogne, que se trouve le dernier phare en mer au monde encore ouvert à la visite.

Le Phare de Cordouan, situé à sept kilomètres du rivage, éclaire et sécurise la navigation dans les deux passes permettant l'accès à l'estuaire : la Grande passe de l'Ouest et la passe Sud.

Il se trouve à égale distance des côtes de la Charente-Maritime et de la Gironde.

Ce monument historique, remarquable à plus d'un titre se trouve sur le territoire de la commune du Verdon-sur-Mer et constitue l'une des attractions touristiques inconcournables du département de la Gironde.

Il est parfois surnommé le "Versailles des mers", le "phare des rois" ou encore le "roi des phares".



Le plus ancien phare français encore en activité

Construit de 1584 à 1611, le phare de Cordouan a fêté ses 400 ans en 2011. Il est le doyen des phares français en activité et le plus ancien phare d'Europe.

Le 2 mars 1584, afin de sécuriser la navigation dans l'estuaire, le roi de France Henri III et Michel de Montaigne, alors maire de Bordeaux, confient la construction d'un nouveau phare à l'ingénieur-architecte Louis de Foix.

Ce dernier dépense toute sa fortune pour faire de Cordouan un petit bijou de style Renaissance abritant un vestibule orné de sculptures, un "appartement du roi" au premier étage et même une chapelle avec des mosaïques et des vitraux !




Après avoir consacré dix-huit ans de sa vie à ce projet, Louis de Foix meurt en 1602 sans voir le bâtiment terminé. Il faudra plus de 25 ans de travaux pour que ce phare soit mis en service.

A l'origine, on y brûle du bois enduit de poix, d'huile et de goudron, mais ce feu, situé à seulement 37 m au-dessus de la mer, est jugé trop bas par les marins.

D'importants travaux de rénovation sont donc réalisés, de 1782 à 1789, par l'ingénieur Joseph Teulère afin de rehausser cette tour de 30 mètres tout en conservant le rez-de-chaussée et les deux étages.

En 1790, après avoir rehaussé le phare à 60 mètres au-dessus des plus hautes mers, l'ingénieur Teulère met au point le premier feu tournant à réverbères paraboliques.

C'est aussi à Cordouan qu'a eu lieu la première mise au point des optiques de Fresnel en 1823.

Cet édifice remarquable a été classé monument historique dès 1862.

L'électrification a été effectuée en 1948. Avant cette date, on montait les combustibles au sommet de la tour au moyen d'une poulie, par des orifices d'environ un mètre de diamètre percés au centre de chaque étage.

Aujourd'hui, son feu situé à 60 mètres de hauteur est produit par une lampe halogène de 250 watts. Sa portée est de 22 milles marins pour le secteur blanc et de 18 pour les secteurs rouge et vert.



Une architecture remarquable

Le Phare de Cordouan constitue une prouesse architecturale réalisée en pleine mer.

Cette tour blanche haute de 68 mètres, d'un diamètre de 16 mètres à la base, a été construite en pierre blanche de Saintonge.

Il est le dixième phare le plus élevé dans le monde et le troisième en France, après le phare de l'Ile Vierge et celui de Gatteville.

Au sommet de ses 311 marches, un spectaculaire panorama sur l'estuaire de la Gironde, les plages du Médoc et l'océan Atlantique vous attend.




La tour comporte six étages :
=> au rez-de-chaussée, un portail monumental donne accès au vestibule, d'où part l'escalier de 301 marches permettant d'accéder au sommet du phare

=> au premier étage se trouve l'appartement du Roi, bien qu'aucun roi ne soit jamais venu y séjourner. Il s'agit d'une pièce voûtée, équipée d'une vraie cheminée, décorée de pilastres aux monogrammes de Louis XIV et de la reine Marie-Thérèse

=> au deuxième étage, la chapelle est la pièce la plus majestueuse et la plus étonnante du phare

=> le troisième étage s'ouvre sur une grande salle lumineuse, appelée la salle des Girondins. Elle correspond au premier niveau ajouté lors des travaux de surélévation du phare menés par Joseph Teulère.

=> les quatrième et cinquième étages servent de paliers

=> entre le cinquième et le sixième se trouve la chambre de quart, recouverte d'un parquet de chêne, qui était autrefois équipée de deux lits à l'usage des gardiens du phare.

=> au sixième étage se trouve la lanterne.

Une visite à ne pas manquer

En raison de sa situation exceptionnelle en pleine mer, de sa beauté architecturale et de sa place dans l'histoire des techniques d'éclairage, le Phare de Cordouan a été inscrit depuis 2002 sur la liste des monuments susceptibles d'être intégrés au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

En janvier 2017, ce monument a été reconnu "chef-d'oeuvre du génie créateur humain", l'un des critères pour être candidat au patrimoine mondial. Mais cette inscription pourrait prendre encore plusieurs années.

En attendant, ce phare en mer, le dernier au monde qui soit ouvert à la visite, vaut sans conteste le détour !

Il se visite d'avril à octobre. On y accède en bateau depuis le Verdon-sur-Mer (Port-Bloc) avec les compagnies La Bohême et la Galantaise de Croisières.

L'accès au site est soumis au rythme des marées et a une durée limitée, variable en fonction des coefficients de marée et des conditions météorologiques.

Le bateau débarque les passagers au plus près du phare, mais dans la majorité des cas, une partie du trajet est à effectuer à pied (15-20 minutes de marche). Il est d'ailleurs impératif d'être équipé de chaussures et de vêtements adaptés.




Pour compléter votre visite du site, ne manquez pas de découvrir le Musée du Phare de Cordouan et des Phares et Balises situé dans le phare de Grave, à la Pointe de Grave.

Vous pourrez notamment y voir l'aspect extérieur du phare de 1611 à nos jours grâce à une animation en 3D développée par Dassault Système.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.phare-de-cordouan.fr/

Tag : Phare de Cordouan, phare de cordouan, phare de cordouan visite, phare de cordouan à pied, phare de cordouan nombre de marches, phare de cordouan histoire, phare de cordouan interieur, gironde tourisme , Phare, phare de Cordouan, Gironde, Estuaire, français, PST, phares, 1584, 1611, ingénieur, France, Cordouan, vestibule, Chapelle, 60 mètres, Verdon-sur-Mer, Versailles, architecture, navigation, monument historique, Louis XIV, Marie-Thérèse, monogrammes, poulie, pilastres, Océan Atlantique, Médoc, lampe halogène, Vierge, Watts, milles marins, Saintonge, Girondins, parquet, 3D, animation, Pointe de Grave, Camille, chaussures, coefficients de marée, marées, Bohème, Patrimoine mondial, Patrimoine mondial de l'UNESCO, 2002, éclairage, lanterne, chêne, Dassault, combustibles,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis