Les Perséides : Une Pluie D'étoiles Filantes

Les Perséides : une pluie d'étoiles filantes

Les étoiles filantes sont un phénomène très intéressant à observer. Elles sont issues de poussières d’astéroïdes ou de comètes que la Terre traverse. Les Perséides font partie des plus anciennes pluies d'étoiles filantes recensées par écrit. Il s'agit d'un des essaims les plus spectaculaires et populaire de l'année.

Que sont les Perséides ?

Les Perséides sont une pluie d'étoiles filantes visible depuis la Terre.
Les étoiles filantes sont un phénomène lumineux qui accompagne l'entrée d'un corps « extraterrestre », un météoroïde, sur notre planète.
Les étoiles filantes ont deux origines : Elles peuvent être sporadiques, il s'agit alors de poussières d'astéroïdes, ou en essaims, issues de la poussière provenant des comètes, que la Terre traverse.

Les Perséides proviennent de débris de la comète Swift-Tuttle, identifiée en 1862. Le nom de cette comète fait référence aux deux astronomes qui l'ont observée : Lewis Swift et Horace Parnell Tuttle.

Origines du phénomène

Le nom « Perséides » a été donné à ce phénomène car les trainées de la pluie d'étoiles semblent provenir de la constellation de Persée située dans l'hémisphère Nord. Un autre nom plus poétique leur est donné : « Les Larmes de Saint Laurent ». Il a pour origine la fête de Saint-Laurent de Rome qui a lieu le 10 août soit approximativement au moment pendant lequel le maximum d'intensité peut être observé.

Les premiers écrits évoquant le phénomène des Perséides sont datés de l'an 36 en Chine. En Europe, on retrouve des textes datés de 811. A partir de 1779 des observations systématiques sont réalisées mais il faut attendre plus d'un siècle pour que Giovanni Schiaparelli identifie les Perséïdes comme provenant de Swift-Tuttle – leur orbite étant sensiblement le même -.

Les premières véritables observations commencent en 1868 et vont se poursuivre jusqu'en 1898. Plus de 50 météores par heure en moyenne sont observés durant cette période.
Il s'agit d'un Taux Horaire Zénithal - En astronomie, le Taux Horaire Zénithal d'une pluie de météores est la valeur maximale du nombre d'étoiles filantes qu'un observateur idéal pourrait voir si le radiant se situait à son zénith sous un ciel parfaitement transparent. Les conditions d'observation étant bien souvent loin d'être idéales (radiant plus bas sur l'horizon, pollution lumineuse), le ZHR surestime le nombre de météores observés, il sert cependant à caractériser les essaims entre eux (Source : Wikipédia) - .
Entre 1911 et 1920 ce taux va chuter à 4 par heure. En 1920, un pic à 250 météores par heure fut observé. Depuis le taux est relativement constant – environ 100 météores à l'heure depuis une vingtaine d'années – mais des pics surviennent :


  • Au japon en 1991, le Taux Horaire Zenithal était de 450 météores/heure

  • En 1996 et 1997 le Taux Horaire se situait entre 150 et 400 météores par heure.

Observation

Les Perséides sont la pluie d'étoiles filantes la plus populaire et la plus spectaculaire de l'année. En effet le phénomène se produit pendant la saison estivale pour l'hémisphère nord.

Les débris de Swift-Tuttle rencontrent l'atmosphère terrestre à partir du 17/20 juillet, jusqu'au 25 août environ. Dès lors les Perséides sont observables, avec un maximum habituellement enregistré entre le 11 et le 13 août.
Les trainées sont bien visibles à l'oeil nu. Un ciel clair, sans nuage, sans lune et avec le moins de lumière possible aux alentours - loin des villes - permet une observation améliorée.
Les grains de poussière pénètrent l'atmosphère à environ 59 km/s.. Ils se consument et deviennent lumineux à 115 km d'altitude jusqu'à environ 90 km, puis ils s'éteignent.

Pour savoir si le lieu est idéal pour l'observation du phénomène il faut repérer les étoiles de la Petite Ourse.

Pour les photographes, quelques conseils :



  • Un ciel très noir (donc loin des grandes villes)

  • De la patience

  • Préférez un objectif 50 mm ou grand-angle (Ouverture au maximum/ Focale à l'infini)

  • Fixez votre appareil sur trépied

  • Essayez des poses longues de 5 à 10 minutes en ayant l'appareil pointer vers la région du ciel où vous pouvez observer le phénomène.


Si vous avez un peu de chance, vous aurez peut-être le cliché d'une étoile filante ayant traversé le champ pendant le temps de pose.

Plus d'information :

Visitez le site : http://fr.wikipedia.org/wiki/Perséides

Tag : Perséides, Pluie d'étoiles filantes, étoiles filantes, Swift-Tuttle, Observation Perséides



Avis

  • Oui ! J'ai eu l'occasion d'en voir quelques unes dont deux vraiment très belles avec une longue traînée.

    17 août 2012

  • Quel beau moment lorsqu'ils sont en action.

    16 août 2012

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis