Découverte : 10 Anecdotes à Propos De L'hermione

Découverte : 10 anecdotes à propos de l'Hermione

Hier, mercredi 25 avril 2018, la frégate l'Hermione faisait escale à Nice. Grâce à un membre de l'équipage, j'ai eu la chance de pouvoir monter à bord et de découvrir cette réplique d'un navire de guerre du XVIIIe siècle. De cette visite, j'ai rapporté 10 anecdotes à propos de l'Hermione et du quotidien de son équipage.

1- Son tonnage

La réplique de la frégate l'Hermione qui a fait escale dans le port de Nice le 25 avril 2018 a une capacité de plus de 1100 tonnes.

Ce tonnage est impressionnant : il signifie que le navire peut transporter l'équivalent de plus de 1000 voitures !



Copyright : Audrey Vautherot

2- Sa voilure

L'Hermione porte quatre mâts (artimon, misaine, grand mât et mât de beaupré) et 2200 m2 de voilure au total.

Son grand mât qui s'élève à 54 mètres au-dessus de la quille porte une voile de 270 m2, soit 3 à 4 fois la surface d'un appartement moyen...



Copyright : Audrey Vautherot

3- Son lest

Comme les mâts de l'Hermione représentent un poids total de plus de 30 tonnes, le navire a besoin d'être lesté pour ne pas chavirer.

Ce lest situé au fond de la cale représente un poids équivalent à celui d'une rame de TGV !

4- Ses cordages

Si les drisses et balancines de l'Hermione sont des cordages synthétiques, les autres cordages utilisés pour les manœuvres courantes sont en chanvre comme autrefois.

Ces cordages en chanvre sont fabriqués spécifiquement pour le navire en Hollande et non plus à Rochefort (où la Corderie Royale n'est plus en activité).

Pour les protéger de l'eau, ils sont enduits d'un "goudron", une substance poisseuse à base de résine de pin.



Copyright : Audrey Vautherot

5- Son pont

Le pont de l'Hermione a lui aussi été fabriqué à partir de matériaux traditionnels puisqu'il est composé de bois de chêne et de pin.

Le pont est lavé tous les matins à l'eau salée.

On n'utilise pas d'eau douce car celle-ci ferait pourrir le bois, contrairement à l'eau de mer qui empêche le développement de moisissures.

Il faut d'ailleurs savoir que 5000 arbres ont été nécessaires à la construction du navire.

6- Ses artisans

L'Hermione embarque un équipage de 80 personnes, composé d'officiers et de matelots (les gabiers) mais aussi d'artisans qui assurent l'entretien du navire.

Il y a ainsi en permanence à bord un charpentier et une voilière chargés de réparer si nécessaire la mâture et les voiles en lin du navire.

L'équipage comprend aussi un cuisinier qui se charge de préparer les repas et fait même office de boulanger pour fournir à l'équipage sa ration de pain frais.

7- Ses quarts

Sur le pont de l'Hermione, on peut voir deux cloches aux fonctions différentes.

Si la plus grosse sert à annoncer les repas (avec deux services), la plus petite rythme la vie de l'équipage en annonçant les quarts.

Alors que le navire originel de La Fayette était manœuvré par 200 marins, sa réplique ne compte qu'un équipage réduit de 80 personnes travaillant en quart.

Cela signifie que les marins se relaient jour et nuit toutes les quatre heures et que le navire ne dort jamais vraiment...



Copyright : molirua

8- Ses équipements de sécurité

Sur le pont de l'Hermione, on peut également voir un zodiaque et deux canots parfois utilisés pour rejoindre la terre.

Le premier fait office de canot de sauvetage et peut être mis à l'eau en 3 minutes s'il y a un homme à la mer.

Pour parvenir à ce délai très court, l'équipage s'entraîne régulièrement à effectuer cette manoeuvre lors d'exercices surprise.

La sécurité est d'ailleurs l'un des maîtres mots à bord de ce navire équipé de nombreuses lignes de vie.

Ces lignes de vie permettent à l'équipage de se sécuriser pour grimper le long des mâts mais aussi pour faire face aux plus fortes tempêtes.

9- Ses appareils de navigation

Bien que cette réplique du navire de La Fayette soit un bateau à voiles le plus fidèle possible à l'original, l'Hermione possède deux moteurs électriques.

Cette concession à la modernité a été rendue obligatoire par la réglementation actuelle et par l'interdiction de manœuvrer à la voile dans les ports.

Il faut d'ailleurs noter que le navire est un étonnant mélange de traidition et de modernité, avec sa barre à double roue d'une part et ses appareils modernes de navigation d'autre part (gyrocompas, ECDIS, GPS, sondeur, radar, radio par satellite et VHF...).



Copyright : Audrey Vautherot

10- Sa prochaine aventure

Cette année, l'Hermione a quitté son port d'attache pour faire le tour de la Méditerranée.

Son retour à Rochefort est prévu pour le 17 juin 2018.

Mais la Frégate de la Liberté a déjà d'autres projets dans ses malles, notamment un projet (à confirmer) de tour du monde dans le sillage de La Pérouse ...




Copyright : Audrey Vautherot


Pour conclure, un grand merci à Magali pour son accueil et ses explications et bon vent à l'Hermione !

Plus d'information :

Visitez le site : https://www.hermione.com/accueil/

Tag : L'Hermione, l'hermione visite, l'hermione 2018, frégate l'hermione, anecdotes sur l'hermione, faits insolites sur l'hermione, l'hermione taille, l'hermione matériaux, hermione la fayette, association hermione



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis