Chats : Comment Perçoivent-ils Le Monde ?

Chats : comment perçoivent-ils le monde ?

Si vous possédez un petit félin domestique, vous avez sans doute remarqué que sa perception du monde environnant est très différente de la nôtre. Chez le chat, certains sens comme la vision, l'ouïe et l'odorat sont bien plus développés que chez les humains. Nous vous proposons de découvrir comment les chats perçoivent le monde.

Une excellente vision nocturne

La différence la plus évidente entre le chat et l'homme réside dans l'excellente vision noctune de nos amis les félins.

Contrairement aux humains, les chats sont nyctalopes, c'est-à-dire qu'ils sont capables de voir la nuit.

Bien sûr, ils ne voient pas dans le noir complet, quand aucune source de lumière n'est disponible.

Mais leurs capacités sont bien supérieures aux nôtres dans la pénombre car ils ont, au fond de leur œil, un nombre plus élevé de bâtonnets, les cellules réceptrices de lumière. C'est pourquoi même une faible lumière leur permet de voir distinctement la nuit.

Un artiste américain du nom de Nikolay Lamm s'est amusé à comparer la vision des chats et des humains en retouchant des photos sur Photoshop :



Copyright : Nickolay Lamm

Un champ de vision plus large, mais peu de couleurs

En plus de leur vision nocturne, les chats disposent aussi d'un champ de vision plus large que le nôtre : 260° (200° plus 30° de vision périphérique très floue à chaque extrémité) contre 230° chez l'homme (180° plus deux fois 20°) !

En revanche, nos compagnons voient flou et ne distinguent nettement que les objets qui se trouvent à une dizaine de centimètres devant eux.

Pour détecter les objets situés très près d'eux, ils utilisent également leurs moustaches. C'est pourquoi il ne faut jamais couper les moustaches d'un chat !

Autre différence avec les humains, les chats perçoivent moins de couleurs. Leur fond d'œil contient beaucoup de bâtonnets (d'où leur vision nocturne trois à huit fois meilleure que la nôtre) mais peu de cônes, ces cellules photoréceptrices qui permettent de voir les couleurs. 

Pour résumer, ils ne voient pratiquement que le jaune et le bleu et ne distinguent pas le vert du rouge, comme les personnes daltoniennes.

L'artiste américain Nickolay Lamm a également mis en évidence cette différence dans ses photos :



Copyright : Nickolay Lamm

Enfin, le félin possède un avantage sur l'homme : comme son taux de rafraîchissement rétinien est bien meilleur, il voit beaucoup mieux les objets en mouvement. Cette faculté contribue à en faire un chasseur hors pair.

Une ouïe plus fine

Les chats ont une très bonne ouïe grâce à de grandes oreilles capables de bouger indépendamment sur un angle de 180°.

Cela leur permet de situer plus précisément que nous l'origine d'un bruit environnant.

Le chat possède aussi plus de neurones dédiés à l'audition et analyse donc mieux les sons.

Enfin, la structure de son oreille interne est différente de la nôtre : alors que nous percevons 9 octaves, le chat en entend 11 ! Cela signifie que le chat entend, dans les graves et les aigus, des sons que nous ne percevons pas...

Un odorat très sensible

Un chat possède 200 millions de capteurs olfactifs qui tapissent l'intérieur de sa cavité nasale, contre 5 millions pour l'homme. C'est pourquoi il est 100 fois plus sensible aux odeurs que nous.

Grâce aux glandes de Bowman, la truffe du chat s'humidifie pour l'aider à mieux percevoir les odeurs. 

De plus, il dispose d'un deuxième organe olfactif situé dans la partie supérieure de la bouche. On voit ainsi parfois les chats retrousser les babines et ouvrir leur gueule pour analyser une odeur.

Cet organe de Jacobson, situé dans la voûte du palais, est également présent chez le chien.



Copyright : Dawn Ellner

L'odorat est un sens très utile pour le chat car il lui permet :
=> d'identifier son territoire et celui des autres
=> de reconnaître de potentiels ennemis ou proies
=> de savoir très rapidement si la nourriture est avariée ou mangeable. 

Un goût moins développé

Avec seulement 250 papilles pour un chat adulte, le goût est le sens le moins développé chez les chats. A titre de comparaison, un chat compte 473 récepteurs dans ses papilles gustatives, tandis que l'homme en a 9000.

Mais les chats compensent cette faiblesse grâce à leur odorat : c'est pourquoi ils reniflent toujours la nourriture avant de manger quoi que ce soit ! 

De l'aveu même des fabricants d'aliments pour chat, cet animal n'est pas un fin gourmet. Il ne perçoit presque pas le goût sucré, mais il est sensible à l'amer qu'il déteste.

Enfin, tout comme chez les humains, les chiens et les chats ont leurs préférences selon les individus.



Copyright : Brian Leon

Plus d'information :

Tag : comment les chats perçoivent le monde, comment les chats voient le monde, sens des chats, vision des chats, comment les chats voient ils, comment les chats voient dans le noir, vision des couleurs chat



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis